Paris Match Belgique

Où est Harvey Weinstein ?

Harvey Weinstein était à la tête de la Weinstein Company. © John Carucci/AP/SIPA | © EPA/PETER FOLEY

Actualités

Depuis l’automne dernier et le scandale Weinstein, le producteur est devenu un paria à Hollywood comme à New York. Il fait profil bas, se cachant dans l’Arizona où il aurait suivi une thérapie contre l’addiction au sexe.

Harvey Weinstein fait profil bas. Depuis les différentes révélations de harcèlement et d’agressions sexuelles et la centaine de témoignages d’actrices contre le producteur, Harvey Weinstein ne se fait pas remarquer. Il n’a pas été aperçu aux différentes cérémonies auxquelles il participait chaque année, ni les Golden Globes, ni les Oscars (dont l’Academy l’a exclu). Il n’a pas été aperçu dans ses différentes résidences, ni à Hollywood, ni à New York. Mais où est donc Harvey Weinstein ? C’est le New York Times qui donne la réponse dans une enquête sur le producteur publiée le 9 mars.

Lire aussi > Jennifer Lawrence sur Harvey Weinstein : "J'ai eu envie de le tuer"

Scottsdale, Arizona

« Depuis l’automne, après l’article du New York Times et du New Yorker révélant des dizaines d’allégations de harcèlement et d’agression contre Mr Weinstein, le producteur hollywoodien est devenu un paria à Beverly Hills et à Manhattan où il avait ses quartiers », peut-on lire dans l’article. Ainsi Harvey Weinstein aurait mis en location (pour 7.495 dollars par mois) sa villa de West Hollywood, il aurait vendu à perte sa maison près des Hamptons et il aurait déserté sa propriété de West Village à New York. Il se cacherait donc à Scottsdale, près de Phoenix, dans l’Arizona, à une heure de Gentle Path at the Meadows, à Wickenburg, un centre de traitement de l’addiction au sexe.

Harvey Weinstein y aurait suivi une thérapie, à 58.000 dollars les 45 jours, comme Kevin Spacey ou encore Tiger Woods l’auraient fait. Si le directeur du centre n’a pas confirmé au New York Times la présence du producteur parmi les patients, il a dévoilé le programme de la thérapie. Les patients se lèveraient donc à 6h30 pour faire de la méditation avant d’aller déjeuner, suivi d’une réunion avec les différents thérapeutes de l’établissement. Pendant la journée, des réunions de groupe seraient organisées, ainsi que des rendez-vous avec des psychologues, des lectures et même, au choix, des cours de yoga, de tai chi ou d’art therapy.

Lire aussi > Harvey Weinstein : l’effroyable témoignage de son ancienne assistante

Son colocataire : son parrain de thérapie

Harvey Weinstein doit également gérer, avec l’aide de ses avocats, les différentes plaintes contre lui. Plusieurs victimes présumées l'ont assigné en justice. Le producteur de 65 ans est aussi sous le coup d'enquêtes menées par les polices de New York, Los Angeles et Londres, même s'il n'a fait l'objet d'aucune inculpation jusqu'ici. « Un bon avocat comme Ben Brafman [qui a représenté Dominique Strauss-Kahn dans l’affaire du Sofitel] a très certainement donné comme consigne à Harvey Weinstein de rester discret et de rester complètement hors de vue du public », assure Mathew S. Rosengart, ancien procureur général, au New York Times.

Un conseil que suit scrupuleusement Harvey Weinstein, qui partagerait donc un appartement de plus de 150 mètres carrés à Scottsdale avec le parrain qui suivait son séjour en cure de désintoxication au sexe. Depuis le début du scandale, l’attention autour du producteur n’a pas faibli, notamment avec le mouvement #MeToo. « Je veux qu’il aille en prison », disait dernièrement Jennifer Lawrence dans une interview accordée à 60 minutes. Tandis qu’Uma Thurman, très en colère, plaisantait sur sa thérapie contre l’addiction au sexe, alors qu’Harvey Weinstein venait de s’excuser pour son agression dans les années 90 : « Sa thérapie doit marcher ».

Mots-clés:
Harvey Weinstein
CIM Internet