Paris Match Belgique

Pizzagate : Gudni Johannesson est le « président normal »

Gudni Johannesson a été élu début août par les Islandais, avec un score de 39.1 %.

Actualités

Avec sa sortie décomplexée et spontanée sur les « pizzas hawaii » qu’il aimerait faire bannir, le président islandais Gudni Johannesson s’est attiré la sympathie d’une partie du monde. Dans son pays, l’homme politique, resté très simple, explose les scores de popularité. Coup de projecteur.

C’est un débat millénaire, ou du moins depuis que le four à bois a été inventé : la pizza agrémentée de morceaux d’ananas est-elle une hérésie culinaire ou le symbole fort du renouveau d’une cuisine italienne poussiéreuse ? Une simple question de goût susceptible de briser bien des amitiés gastronomes et de secouer les réunions de familles les plus sereines. Un affrontement sur pâte fine qui ne saurait remettre en question l’image ultra-positive du président islandais Gudni Johannesson – bien au contraire.

La pizza à l’ananas reste un sujet discuté et interrogé tous les jours en ligne, avec un fort regain d’intérêt depuis 2016.

En visite dans une école d’Akureyri, petite ville du nord de l’Islande – un euphémisme –, Johannesson s’est pris au jeu des questions des élèves, aussi légères qu’une pâte bien cuite, passant au crible une série d’intérêts allant de son équipe de football préférée à savoir si oui ou non, la garniture sucrée était passible du ban pur et simple. À cette dernière interrogation, le président a répondu que, s’il le pouvait, il proscrirait tout net la pratique. En clair, la pizza c’est sacré, et elle ne saurait être souillée par un fruit exotique.

Internet et les médias se sont emparés de la polémique croustillante dans une ode à l’humour et à la décontraction du président. C’est que depuis son élection et son investiture en août 2016 – dans le contexte de la démission du Premier ministre Sigmundur Davíð Gunnlaugsson, éclaboussé par l’affaire des Panama Papers –, Gudni Johannesson incarne pour les Islandais ce « président normal » que d’autres auraient aimé devenir. Avec une récente cote de popularité de 81,4% auprès des citoyens du Nord, il explose les records. L’occasion de mettre l’ancien professeur d’histoire et sa pizza sous le feu des projecteurs en cinq actes forts et « cool » à la fois.

©AFP PHOTO / HALLDOR KOLBEINS – Gudni Johannesson et sa femme sur le perron de leur maison à Reykjavik, après la victoire du professeur d’histoire.

Un président à la tête de la gay pride

Quelques jours après avoir été investi, Gudni Johannesson a participé à la gay pride de Reykjavík. Inédit, puisqu’il s’agit de la première fois qu’un président participe de manière officielle à un tel évènement. « Pendant des années, j’ai suivi le festival et regardé la parade avec des milliers d’autres personnes, avec ma famille, et j’ai toujours énormément apprécié les festivités », s’était alors exprimé le président. « Je ne comptais pas changer mes plans habituels et quand on m’a demandé de participer à ce chouette évènement, j’ai évidemment dit oui tout de suite », rapporte le site gayiceland.is.

Je ressens l’importance de supporter toutes les batailles pour les droits de l’Homme dans la société, celle des queers comme celles des autres… Si je peux faire quoi que ce soit pour aider la cause, alors je suis honoré de le faire.

Un cousin éloigné de Barack Obama

Selon le journal islandais Morgunblaðið, Gudni Johannesson serait un parent de Barack Obama – très éloigné, certes, mais tout de même. Le lien a été révélé par un expert en généalogie bien connu en Islande, Oddur F. Helgason. La relation entre les deux président est néanmoins infiniment ténue.

Il refuse une hausse de son salaire

Élu avec 39.1% des voix, le nouveau président capitalise sur l’humilité et un rapport proche du peuple. À l’annonce d’une augmentation des paies des membres du parlement, du Premier ministre et du président – dans le but de les rendre au moins égaux à ceux des juges de district -, Johannesson a déclaré : « Je n’ai pas demandé cette augmentation de salaire. Je ne savais rien à propos de cette augmentation de salaire. Je n’ai pas besoin de cette augmentation de salaire ». Il a ainsi annoncé qu’il donnerait la différence – 20% de sa paie initiale – à des œuvres de charité.

©Belga – La participation de l’Islande à la coupe d’Europe avait quelque peu éclipsé la victoire de Gudni Johannesson. Le président n’en fait pas un drame et avait déclaré, juste avant son élection, que son premier engagement serait de se rendre aux huitièmes de finale du championnat.

Pas de tribune VIP

Durant la dernière coupe d’Europe, le « président normal » n’a pas profité des petits fours et du confort des espaces VIP. Entouré d’Islandais et vêtu du maillot national, il a encouragé son équipe en quart de finale depuis les gradins. « Je serai dans les tribunes avec les fans et je porterai mon maillot islandais (…) Pourquoi irais-je dans le salon VIP siroter du champagne quand je peux le faire n’importe où dans le monde ? », avait-il confié à la chaîne CNN.

© François Hollande durant l’Euro 2016.

Un palais avec trampoline

Ses chaussures d’officiel – plutôt sneakers que mocassins vernis – à peine chaussées, Gudni Johannesson avait fait part des nouveaux aménagements à venir de la résidence présidentielle. Au programme et dans le jardin : un trampoline et un goal de football, histoire de relâcher la pression avec ses enfants.

Quant à l’ancien appartement de la famille, il est aujourd’hui en location. Johannesson a d’ailleurs tenu à rassurer les nouveaux habitants : si des réparations étaient nécessaires, il s’en chargerait lui-même.

©Nútíminn – Gudni Johannesson en visite non-officielle chez Domino’s Pizza.

Amateur de pizzas

Mais surtout, Gudni Johannesson est compétent quand il s’agit de parler de pizzas : le président n’hésite pas à faire un détour par la pizzeria du coin avant de rentrer chez lui, après une dure journée. Faisant la fille comme n’importe quel pizzavore, il en profite ainsi pour discuter avec les autres clients, selon le site Nútíminn. L’histoire ne dit cependant pas s’ils ont discuté garnitures et épaisseurs de pâte à pizza – bien que Johannesson ait révélé qu’ils les aimaient recouvertes de fruits de mers.

CIM Internet