Paris Match Belgique

Fort Boyard supprime la décriée épreuve des cylindres

L'ex-Miss France Iris Mittenaere affronte les cylindres de Fort Boyard. | © YouTube

Actualités

La cellule des cylindres ne s'ouvrira plus dans « Fort Boyard ». La production a fait savoir que l'épreuve culte va être supprimée pour « renouveler le jeu ». 

 

Culte, mais accusée d'être sexiste par ses détracteurs, l'épreuve des cylindres a fait son temps. La production de « Fort Boyard » a décidé de supprimer le jeu d'équilibre qui permettait d'avoir une vue plongeante sur les décolletés de ses participantes. Mais ce n'est pas à cause des accusations de sexisme récurrentes contre la cellule du Fort, ni à cause de la prise de conscience collective du sexisme dans la société, notamment sous l'impulsion du mouvement #Balancetonporc ou #Metoo, que France 2 se débarrasse de l'épreuve. "On y a été sensible mais il s’agissait surtout de renouveler le jeu", a fait valoir la production auprès du Parisien. "Nous disposons de peu de cellules sur le Fort. Soit on en rénove certaines soit on crée de nouveaux défis, les cylindres faisaient partie des plus vieilles épreuves". 

Lire aussi > Les tigres de Fort Boyard dans le viseur des associations de défense des animaux

Lors de l'épreuve des cylindres, les candidats devaient se mouvoir à califourchon sur des rouleaux instables de tailles différentes pour atteindre la clé. Depuis sa création en 1993, seuls 8 hommes ont tenté leur chance à cette épreuve qui n'a fait aucun cadeau aux candidats : en 25 ans d'existence, 15 d'entre eux sont parvenus à maîtriser les cylindres pour 94 échecs.

Les portes de l'Asile également fermées

La cellule dans laquelle sont entrées Marine Lorphelin, Iris Mittenaere, Malika Menard, Ingrid Chauvin et bien d'autres personnalités féminines françaises n'est pas la seule qu'on ne verra plus la saison prochaine. Celle de L'Asile, qui avait provoqué la colère d'associations d'handicapés mentaux l'année dernière, a également fermé définitivement ses portes.

CIM Internet