Paris Match Belgique

Comment s'embrasse-t-on à travers le monde ?

Les bisous dans le monde | © Unsplash/Tim Mossholder

Actualités

"Approchez, approchez, on va danser le big bisou" chantait Caros. Dans le coup, sur le nez, sur la bouche ? A l'occasion de la Journée mondiale du baiser, voici un petit tour d'horizon des diférentes manières de s'embrasser dans le monde. 

Le french kiss : le bisous à la française met les lèvres et la langue à contribution. Pour les Américains, il s'agit du baiser des amoureux. L'expression french kiss viendrait des soldats anglophones à leur retour chez eux après la Première Guerre mondiale. Il aura pourtant fallu attendre 2014 pour que le terme 'galocher' entre dans le Petit Robert.

Lire aussi > Katy Perry vole un bisou à un jeune garçon (et cela ne passe pas)

Le baiser russe : en Russie lorsque deux personnes se rencontrent, elle s'embrassent sur les lèvres, la bouche fermée. Le smack n'est pas utilisé dans la sphère intime. Il s'agit d'un baiser cordial, symbole de paix. Cette embrassade traditionnelle, autrefois courante en Russie entre deux personnes de même sexe, est désormais interdite car considérée comme une incitation à l’homosexualité.

Unsplash/Mar Cerdeira. Le baiser entre Brejnev et Honecker lors du trentième anniversaire de la République démocratique allemande a été reprise en fresque sur une partie du mur de Berlin.

Le baiser esquimau : vous pensez que le bisou esquimau consiste à frotter son nez contre celui du partenaire? Ce baiser nez contre nez est la version occidentale du kunik. La forme traditionnelle de salut Inuit ressemble en réalité plus à un baiser olfactif. Il s'agit de placer son nez sur la joue, les cheveux ou le front de la personne que l'on souhaite embrasser et prendre une grande inspiration. Cette preuve d’affection, pas spécialement amoureuse, est aussi pratiquée en Alaska, en Nouvelle Zélande et en Polynésie.

Lire aussi > Des baisers en soutien aux homosexuels persécutés en Tchétchénie

La baiser balinais : proche du baiser esquimau, ce baiser olfactif se pratique en particulier à Bali. Il s’agit d’être joue contre joue avec son ou sa partenaire et d’humer le parfum de l’autre.

Les baisers interdits: dans certains pays, s'embrasser en public est une hérésie. Les baisers, assimilés à un acte sexuel, sont tabous. En Inde et en Chine, mieux vaut éviter ce genre de signes d'affection.

 

 

CIM Internet