Paris Match Belgique

Lindsay Scott est mannequin et développeuse, et certains ont (encore) du mal à y croire

lindsey scott code instagram

Certains internautes ont du mal avec les différentes casquettes de Lindsey et le font savoir. | © Capture d'écran Instagram, @lyndsey360.

Actualités

Ancienne mannequin pour Victoria’s Secret, Lindsey Scott est devenue une touche à tout qui, entre autres choses, manie plutôt pas mal le code informatique. Sur Instagram, certains doutent ouvertement de ses capacités.

Lindsey Scott a foulé les podiums pour la célèbre marque de lingerie Victoria’s Secret, fut la première mannequin de couleur à signer un contrat avec Calvin Klein et s’est retrouvée à maintes reprises en couverture de magazines tels le Elle ou Teen Vogue.

Lire aussi > Code informatique : Cinq bonnes raisons de s’y mettre

Toujours en activité, Lindsey est une femme qui a plus d’un tour dans son sac et elle multiplie les projets, sur et en dehors des podiums. Et développe notamment des applications. Elle se qualifie comme une « ancienne mannequin Victoria’s Secret (…) désormais actrice, développeuse informatique et militante des droits des femmes et des minorités dans la tech » dans sa biographie disponible sur son site web.

Une codeuse hors-pair

Mais certains internautes ont du mal avec les différentes casquettes de Lindsey et le font savoir, comme le rapporte La Parisienne. Sur une page Instagram dédié au codage informatique, on peut voir Lindsey défiler pour Victoria’s Secret avec en sous-texte : « Cette mannequin Victoria’s Secret peut coder en Python, C++, Java, MIPS et Objective-C. Tout le monde peut coder ».


Les remarques suspicieuces ont alors commencé à apparaître dans les commentaires. Des phrases désobilgeantes du type : « Enfin ces jours-ci, écrire ‘hello world’ (les mots généralement écrits pour faire la démonstration d’une programmation simple) est considéré comme faire du code », « quel gâchis » ou encore « Vraiment ? ».

Une réponse sans équivoque

Visiblement énervée par ces critiques sans fondements, la codeuse s’est fendue d’un long message en commentaire pour faire taire ses détracteurs : « J’ai 27481 points sur StackOverflow (un site web de questions-réponses de développeurs sur lequel plus une personne pose ou répond à des questions pertinentes, plus elle a de points); Je suis dans l’équipe de tutoriel de iOS pour RayWendelich.com (un site de tutoriels de programmation), je suis l’ingénieur-conseil en informatique principal iOS pour Rally Bound (un site pour organiser des collectes de fond), la 841ème entreprise avec la croissance la plus rapide des États-Unis d’après INC Magazine. J’ai un bachelor de l’Université d’Amherst (Massachusetts) où j’ai majoré en sciences informatiques et en théâtre, et je suis capable de vivre ma vie en faisant tout ce que j’aime. En lisant ces commentaires je comprends mieux pourquoi 41% des femmes dans des carrières techniques abandonnent à cause d’un environnement de travail hostile ».

S’il fallait encore une preuve que Lindsey sait de quoi elle parle, la vidéo ci-dessous (en anglais) est là pour en témoigner.

Lire aussi > Au coeur de l’impitoyable 19, où sont formés les codeurs de demain

La jeune femme s’est encore expliquée sur son propre compte, se disant atterrée par ce type de remarques : « Normalement j’essaie d’ignorer les commentaires négatifs mais cette fois-ci, j’ai décidé de répondre. Je n’essaie pas de me vanter mais je donne juste des faits dans l’espoir de convaincre au moins une des personnes qui a laissé un commentaire négatif que les programmeurs informatiques peuvent avoir n’importe quelle forme, taille, genre ou race… et qu’ils y pensent à deux fois avant de douter des autres femmes qu’ils rencontrent dans la tech ». 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Just saw this post. Thanks, for the shout-out @coding.engineer! 🙏That said, I normally try to ignore negatively, but decided to jump into the comment section of this one. Not trying to brag lol, just stating facts in the hope I’ll convince at least one negative commenter that programmers can come in all shapes, sizes, genders, races, etc. so they’ll think twice before doubting other women and girls they encounter in tech. (Thanks for tagging me @thanos_codes! ❤) #Repost @coding.engineer ・・・ CODING IS FOR ANYONE! @science @girlswhocode @blackgirlscode From @codingblog #coding #codinglife #codingisfun #codingpics #coder #coderlife #programmer #programmers #programmerslife #programmerlife #programmerhumor #programming #programmings #programminglife #programmingcontest

Une publication partagée par Lyndsey Scott (@lyndsey360) le


On espère que les « haters » auront reçu le message.

CIM Internet