Paris Match Belgique

Quand l’ouragan Florence rend les Américains complètement fous [VIDÉOS]

ouragan florence vidéos virales

Un homme brandit le drapeau américain en Caroline du nord le 13 septembre. | © AFP PHOTO / ANDREW CABALLERO.

Actualités

Le passage de la tempête sur la côte est des États-Unis donne lieu à la réalisation de vidéos quelque peu absurdes.

L’ouragan Florence fait des ravages et un premier décompte est tombé. Au moins quatre décès ont été confirmés vendredi de sources officielles, les médias américains faisant état d’un cinquième mort. Accompagné de pluies torrentielles et de vents violents, l’oeil de l’ouragan a touché terre près de Wrightsville Beach (Caroline du Nord) vendredi à 7h15 heure américaine, avec des vents allant jusqu’à 150 km/h, selon le centre national des ouragans (NHC). La Caroline du Sud a également été touchée un peu plus tard. Une véritable tragédie.

Lire aussi > Pourquoi les ouragans les plus puissants ont-ils des noms de femmes ?

Sur le web, des scènes plus légères et absurdes ont fleuri et deux vidéos sont devenues virales en quelques heures, faisant le tour du monde.


La vidéo qui fait le tour des médias américains actuellement montre Lane Pittman, originaire de Floride, torse nu et drapeau américain à la main, affronter l’ouragan, lui crier dessus et bouger sa tête comme s’il assistait à un concert de métal. L’homme est un habitué et s’était déjà fait connaître affrontant les ouragans Matthew (en 2016) et Irma l’année dernière. Cherchant à tout prix à devenir viral sur les réseaux, Lane Pittman cumule des centaines de milliers de vues.


Une autre vidéo a fait le tour du monde. À l’instar d’autres networks qui envoient des reporters exercer dans des conditions extrêmes, la chaîne télévisée The Weather Channel avait dépêché sur place Mike Seidel couvrir l’arrivée de l’ouragan Florence. Jusque là rien d’anormal de l’autre côté de l’Atlantique, jusqu’à ce qu’un internaute remarque que le journaliste paraissait jouer sa vie, alors que deux passants marchaient tranquillement derrière lui.


« Quelle mise en scène! Le mec de la chaîne lutte pour sa survie, alors que deux autres mecs se promènent derrière », raille un utilisateur de Twitter, en publiant la séquence. Résultat : l’extrait a été vu près de quatre millions de fois et le commentaire affiche le nombre hallucinant de 60 000 retweets au compteur. The Weather Channel a tenu à préciser que son journaliste n’exagérait pas, et qu’il était « sans aucun doute épuisé » lors de ce duplex.

Lire aussi > Comment les chevaux sauvages font-ils pour survivre à l’ouragan Florence ?

Une vidéo bien plus parlante et symbolique fait elle aussi le tour des médias américains. Les internautes ont pu suivre en direct un drapeau terrassé par les vents de l’ouragan en pleine mer. Baptisé “Kevin”, il a suscité une vague d’hommages sur Twitter. En septembre 2017, Hector le palmier avait également eu droit à son heure de gloire sur les réseaux sociaux alors qu’il luttait contre l’ouragan Irma, l’un des plus puissants jamais enregistrés dans les Antilles.

CIM Internet