Nouvel air : Comment Breitling incarne le futur de l’horlogerie sans renier son héritage

Nouvel air : Comment Breitling incarne le futur de l’horlogerie sans renier son héritage

Image d'illustration. | © Unsplash

Actualités

Spécialiste des montres de pilote et experte de la précision aéronautique, Breitling se met en piste pour séduire une nouvelle génération de clients.

C’est le vœu de son actuel commandant de bord, George Kern, nommé CEO en juin 2017. Dans son plan de vol, la Navitimer, l’iconique collection des passionnés d’aviation, arbore un visage inédit. Exit la légendaire règle à calcul circulaire et les emblématiques ailes dorées du cadran. Quoi, Breitling ne serait plus Breitling ?

Pas de trou d’air

Si certains aficionados ont d’abord hurlé au trou d’air, ce double décollage s’est opéré au profit d’un design plus contemporain, plus urbain, plus simple. L’atterrissage de la Navitimer 8 ne signifie pas que la maison suisse relègue pour autant ses ailes au placard. C’est là tout l’art et la manière de George Kern et de son équipe ! Primo, la collection ne remplace pas la fameuse Navitimer 1 vénérée par les pilotes, qu’ils soient professionnels ou du dimanche. Secundo, chaque détail de sa jeune sœur Navitimer 8 fait partie de l’histoire de la marque. L’escadrille des cinq nouveaux modèles s’inspire fortement des caractéristiques techniques et esthétiques des premières horloges de bord et montres de pilote Breitling. Plus exactement, celles produites durant les années 1940 dans le département Huit Aviation. Convaincue par l’engagement de qualité (et la batterie de tests exigeants) de cette section spéciale de l’entreprise suisse, la Royal Air Force lui adressa une importante commande de chronographes peu avant la Seconde Guerre mondiale.

Mise au point

« Avec la Navitimer 8, nous avons voulu créer une montre qui corresponde à notre vision d’avenir, mais qui célèbre aussi notre passé et notre rôle avant-gardiste dans la conception des chronographes », explique le CEO. D’où l’emprunt du 
« 8 » au département, qui attira immédiatement l’attention des pilotes militaires. Pourquoi ce chiffre ? A l’époque, Willy Breitling le choisit dans le but d’évoquer les huit jours de réserve de marche de ses illustres instruments de bord.

La preuve par 8 que la modernité peut surgir du passé : les instruments de bord du département Huit Aviation, fondé en 1938, inspirent les Navitimer 8. A l’instar des premières montres d’aviateur, elles possèdent une lunette tournante à anneau de verre biseauté. 

Lire aussi > Oris : Il est grand temps de s’intéresser à ses montres d’aviateur

Si la collection Navitimer 8 se contente d’autonomies « weekendproof » de 40 à plus de 70 heures, elle ravive et modernise certains codes d’antan. La typographie des grands chiffres arabes luminescents, les petits triangles et longs index de la minuterie « chemin de fer », les aiguilles chanfreinées qui ajoutent une touche de sophistication, les cornes (attaches du bracelet) raccourcies pour plus de confort au porter… L’élément fort ? Sans hésitation, la lunette tournante bidirectionnelle. Dotée d’un anneau de verre biseauté, elle instille un caractère sportif et le souligne d’un éclat singulier. Crantée de 60 cannelures, elle permet aussi de mesurer facilement de courts intervalles de temps, sans aucun recours à la fonction chronographe. Day & Date, Automatique 3 aiguilles, Chronographe, Worldtimer Unitime, Navitimer 8 B01 : lisibilité et fonctionnalité sur toute la gamme, forte de trois certifications chronomètres et deux calibres manufacture.

De g. à dr. : La Navitimer 8 Unitime indique, vite et bien, l’heure d’ailleurs via son aiguille indépendante réglable par la couronne (acier 41 mm, calibre automatique manufacture certifié chronomètre, réserve de marche de 70 heures). Navitimer 8 Day & Date (acier 41 mm, calibre automatique, 40 heures de réserve de marche). Modèle phare, la Navitimer 8 B01 avec mouvement exclusif de haute précision, chronographe automatique manufacture, réserve de marche de 70 heures, 43 mm (acier ou or rouge 18 carats). www.breitling.com
CIM Internet