Paris Match Belgique

La candidate russe à l’Eurovision interdite en Ukraine pour trois ans

La candidate russe à l'Eurovision Ioulia Samoïlova. | © Youtube Eurovision

Actualités

Ioulia Samoïlova, la candidate de la Russie à l’Eurovision, ne pourra participer à la compétition. L’Ukraine lui a interdit l’accès à son territoire, alors que l’évènement se déroulera à Kiev.

Les services spéciaux ukrainiens (SBU) ont interdit pour trois ans l’entrée sur le territoire ukrainien à la candidate russe à l’Eurovision, dont la prochaine édition se tiendra le 13 mai à Kiev, lui reprochant d’avoir donné un concert en Crimée. « Les services de sécurité de l’Ukraine ont interdit d’entrée Ioulia Samoïlova pour trois ans. La décision vient d’être prise », a déclaré par téléphone à l’AFP une porte-parole du SBU, Olena Gitlyanska. « La décision a été prise en raison d’informations reçues sur sa violation de la loi ukrainienne », a ajouté la porte-parole. Un vice-ministre russe des Affaires étrangères, Grigori Karassine, a immédiatement dénoncé une décision « révoltante ».

Ioulia Samoïlova, une jeune femme handicapée en fauteuil roulant, avait été sélectionnée il y a dix jours par la Russie pour interpréter à l’Eurovision une ballade romantique intitulée « Une flamme brûle ». Sa sélection avait été dénoncée par certains Ukrainiens, la chanteuse ayant participé en 2015 à un concert dans la péninsule ukrainienne de Crimée, annexée par la Russie au printemps 2014.

Lire aussi > Robbie Williams souhaiterait représenter la Russie à l’Eurovision

©YouTube Eurovision / O. Torvald est le candidat de l’Ukraine cette année.

Une décision « qui va à l’encontre de l’esprit » de l’Eurovision

Pays hôte du concours grâce à sa victoire lors de l’édition 2016, l’Ukraine avait ensuite averti qu’elle s’apprêtait à interdire l’entrée sur son territoire à Ioulia Samoïlova, dénonçant une « provocation » russe. La jeune femme de 27 ans est notamment connue pour avoir chanté lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux paralympiques de Sotchi, en 2014.

Lire aussi > Blanche : J’ai hâte d’être à l’Eurovision

Les organisateurs du concours de l’Eurovision se sont dits déçus mercredi par la décision de l’Ukraine. « Nous devons respecter les lois du pays hôte, mais nous sommes profondément déçus par cette décision qui va à l’encontre de l’esprit du concours et de la notion d’accueil qui fait partie de ses valeurs », a déclaré dans un communiqué l’Union Européenne de Radiodiffusion (EUR), qui organise l’Eurovision.

CIM Internet