Paris Match Belgique

Pour un futur apaisé : Investir pour ses vieux jours

Investir tôt pour en profiter longtemps ! | © Flickr

Contenu de marque Actualités

Avec un âge de la retraite de plus en plus lointain, et bon nombre d’incertitudes sur le montant des pensions versées, bien placer son argent est plus important que jamais. Pour assurer son futur, rien ne vaut en effet faire preuve de prévoyance et profiter de conseils avisés.  

Une assise confortable

Imaginez la pension comme une assise pour vos vieux jours. Pour ne pas risquer de perdre l’équilibre, mieux vaut avoir les quatre pieds de votre chaise bien ancrés au sol. Pour la pension, cela va se traduire en piliers : la pension légale, l’assurance groupe de l’employeur, la réserve accumulée par l’épargne de pension et/ou de long terme et, pour ceux qui le désirent, l’épargne ou l’investissement dans des fonds de placement. Tout en prenant bien en compte le profil de l’investisseur. Ainsi, chez Deutsche Bank, on recommande de prévoir un horizon de placement inscrit dans la durée, afin de traverser de manière plus apaisée d’éventuelles fluctuations en Bourse.
La bonne nouvelle, c’est que les possibilités d’épargner en vue de votre pension ne manquent pas, et que certaines sont même fiscalement encouragées.
Assurer ses arrières tout en diminuant le montant de la douloureuse à verser aux contributions – le meilleur des deux mondes.

Vivre et voir venir

Autre option pour les prévoyants : les fonds de placement. La condition pour profiter au mieux de leurs possibilités : il s’agit notamment mettre de l’argent de côté assez tôt et à intervalles réguliers. Si ce type de placement n’est pas sans risques, les conseillers Deutsche Bank sont les mieux à même pour diriger les investisseurs vers l’option la plus adaptée. A l’approche de la retraite, en effet, pas de risques inutiles.

Pour déterminer le montant nécessaire à mettre à côté et aborder les vieux jours avec sérénité, on applique une analyse comparative : il s’agit de réaliser une estimation de ses dépenses mensuelles, à comparer avec sa pension légale estimée et les différents piliers mis en place tels que l’assurance groupe et l’épargne pension.  En extrapolant la différence sur une période de 30 ans, on obtient alors une estimation du capital nécessaire pour ne pas se trouver dépourvu une fois la retraite venue.
De quoi profiter en toute sérénité de ses vieux jours.

Découvrez d’autres dossiers intéressants sur deutschebank.be/actu 

CIM Internet