Paris Match Belgique

Clip Match : Les 5 clips qu’il ne fallait surtout pas manquer cette semaine

flavien berger deadline

Flavien Berger nous emmène dans un road-trip spatio-temporel avec le clip de "Deadline". | © Capture d'écran YouTube / 2019 Pan European Recording.

Actualités

Chaque vendredi, Paris Match Belgique fait le tri dans les clips sortis durant la semaine, pour ne vous proposer que le meilleur et l’immanquable.

Tyler, The Creator – EARFQUAKE

Alors que son album fraîchement sorti IGOR est devenu un classique instantanément, le rappeur américain qui a mal au coeur semble tout simplement au sommet. Dans la foulée d’un projet ô combien mélancolique et en plein spleen amoureux, le fantasque Tyler a lâché le clip allumé de « EARFQUAKE ».  Pour lui donner la réplique, le rappeur/chanteur a invité l’actrice Tracee Ellis Ross (Black-ish) dans le rôle d’une présentatrice qui l’accueille sur son plateau pour un live. En costume coloré et perruque blonde, le « Creator » livre sa partition alors qu’un incendie débute. Une parabole pour parler de l’amour qui se consume, brûle à petit feu mais qui ne s’éteint jamais totalement. Une question nous taraude : mais où va donc s’arrêter Tyler ?

Lire aussi > FiftyFifty Lab : Le nouveau festival belge apporte un vent de fraîcheur sur la capitale

Flavien Berger – Deadline

Tiré de son dernier album Contre-Temps, le dernier clip de l’artiste parisien vient illustrer « Deadline » et, naturellement, fait figure de course contre le temps qui passe, contre les délais toujours plus serrés et impossibles à tenir. « Je vais pas vous faire un album en deux jours », entonne le musicien/chanteur dans un titre qui parlera à beaucoup d’entre nous. Les photons défilent, les aiguilles tournent et la lumière nous fusille les yeux alors que Flavien et ses copains s’entassent dans un van qui n’a rien d’une DeLorean. Et pourtant. On est pris dans un road-trip spatio-temporel qui fascine, bien aidé par les synthés entêtants de l’artiste. Il sera prochainement au festival de Dour, le 12 juillet exactement.

Vampire Weekend – This Life

Encore un road-trip, cette fois pour les Américains de Vampire Weekend, qui nous emmènent en noir et blanc sur les routes californiennes. Après deux clips sortis en début d’année, “Harmony Hall” et “Sunflower”, le groupe a enfin dévoilé son tout dernier album, Father Of The Bride, le 3 mai dernier. Guitares dansantes, harmonica joyeux et basse discrète se mixent à la perfection alors que la route défile en compagnie du chanteur Ezra Koenig, mais aussi Danielle HAIM [qui chante sur plusieurs titres de l’album] et le producteur Ariel Rechtshaid. Ici pas de mélancolie, mais plutôt une joie très tranquille. La bande de Vampire Weekend sera de passage dans notre capitale, le 18 novembre prochain à l’Ancienne Belgique.

Denzel Curry – SPEEDBOAT

Après « RICKY« , c’est au tour du morceau « SPEEDBOAT » d’être lâché par le rappeur de Miami en guise d’apéritif à son prochain album, ZUU, attendu pour le 31 mai prochain. Ce nouveau titre s’offre des visuels lêchés qui semblent sortis d’un « action movie » des années 90. Mettant en scène des courses poursuites épiques et explosives, que ce soit en speedboat, au volant de grosses cylindrées ou même en hélico. Comme si on y était. On retrouvera Denzel et son armada de gros sons à Bruxelles d’ici la fin de l’année, le 10 décembre à l’Ancienne Belgique.

Lire aussi > Angèle encensée par le prestigieux New York Times dans la liste des artistes européens à suivre absolument

Blood Orange – Hope (feat. Puff Daddy & Tei Shi)

Plus d’un an après la sortie de son album Negro Swan, Devonté Hynes alias Blood Orange offre cette semaine un clip brûlant au titre « Hope »Tourné en pellicule 35mm et produit par Elara Pictures, la vidéo accueille des invités d’exception : Tyler, The Creator, encore lui, A$AP Rocky, Empress Of, mais aussi Puff Daddy et Tei Shi, qui apparaissent en featuring sur la chanson. L’envoûtant « Hope » laisse entrevoir les univers bien distincts de tous les artistes cités. Blood Orange y évolue, entouré de danseurs, tandis qu’A$AP rappe seul dans la nuit, qu’Empress Of danse devant un mur en flammes et que Tei Shi arpente les rues en chantant. Tous partagent une scène commune en studio, où Diddy enregistre sa partie. Un clip choral qui sublime l’un des morceaux les plus excitants de l’album.

CIM Internet