Paris Match Belgique

#allemaalvanbelang : Le hashtag pour dénoncer le racisme en Belgique devient viral

racisme belgique

En Flandre, un hashtag a été créé pour témoigner sur le fait d'avoir été victime, ces derniers jours, d’actes de racisme. | © Henry Be / Unsplash

Actualités

Un appel pour dénoncer les actes et propos racistes est devenu viral sur le réseau social Twitter, depuis les élections de dimanche. De nombreuses personnes témoignent de la banalisation du discours raciste en Flandre.

« Des conducteurs klaxonnent et lèvent un majeur agressif vers ma mère portant le foulard », témoigne ainsi Farah. Comme d’autres, elle témoigne sous le hashtag #allemaalvanbelang ( un jeu de mot entre « tout le monde est important » et « tout le monde est du Belang ») d’actes de racisme dont elle et ses proches ont été victimes. Le hashtag #allemaalvanbelang a déjà été suivi plus de 1 800 fois. « Nous ne pensions pas avoir un tel succès mais pour nous c’était extrêmement important de le dénoncer », expliquent les initiateurs du mouvement sur le site de la VRT.

Lire aussi > Une presse unanime dénonce un « racisme débridé en Belgique »

« Le fait que le hashtag soit repris si rapidement par des personnes issues de l’immigration montre à quel point c’était nécessaire d’en parler », estime Mayada Srouji, une étudiante ayant participé au lancement du hashtag. Parmi les témoignages personnels, cette vidéo d’une femme exprimant des propos racistes dans un tram a été partagée massivement.

Banalisation du racisme

Les initiateurs du hashtag s’expriment sur leur inquiétude face à l’impact possible des élections sur la banalisation du racisme. La militante des Droits de l’Homme Sarah El Massaoudi explique ainsi qu’il « est temps de partager sous le #allemaalvanbelang, ce que nous vivons tous les jours en rue, sur notre lieu de travail, à l’école, dans les transports en commun… parce que nos dirigeants ont choisi depuis des années par leur politique, par les médias et leur silence de tolérer le racisme. Et qui plus est de le nourrir activement ». 

Ce mardi soir, près de 4.000 personnes ont manifesté contre le racisme et le fascisme sur la place du Luxembourg à Bruxelles. L’événement, sous le nom de « No fascism in Belgium or in Europe ! » (Pas de fascisme en Belgique ou en Europe !), appelait à se rassembler face à la montée de l’extrême droite suite aux élections de ce dimanche.

 

View this post on Instagram

 

Florilège des pancartes aperçues à la manifestation contre le fascisme en Belgique et en Europe.

A post shared by Paris Match Belgique (@parismatchbe) on

CIM Internet