Paris Match Belgique

Mosquées belges : Un N-VA vaut mieux que deux tu l’auras, sauf pour sp.a

Geert Bourgeois a la préférence de Joris Vandenbroucke dans le dossier des mosquées. | © AFP PHOTO / JOHN THYS

Actualités

Le socialiste flamand Joris Vandenbroucke serait favorable à un tour de passe-passe qui évincerait Liesbeth Homans au profit de Geert Bourgeois dans le dossier de la reconnaissance des mosquées. En cause, un « dérapage » de la ministre des Affaires intérieures.

 

Le chef de groupe sp.a au parlement flamand Joris Vandenbroucke veut que le ministre-président Geert Bourgeois (N-VA) reprenne la compétence relative à la reconnaissance des mosquées à la ministre des Affaires intérieures Liesbeth Homans (N-VA). Le socialiste flamand estime que M. Bourgeois a mieux géré un dossier similaire à celui de Mme Homans alors qu’il était en charge de cette matière en 2013.

« Bourgeois a fait en 2013 exactement l’inverse de ce que fait aujourd’hui Homans : il a informé les autorités locales, analysé l’affaire en détail et garanti la sérénité des discussions en évitant la publicité », selon Joris Vandenbroucke.

Dérapage

Mme Homans est attendue lundi 10 avril au parlement flamand, où elle devra s’expliquer quant à sa décision de retirer sa reconnaissance à la mosquée Fatih de Beringen, dans le Limbourg. La ministre avait invoqué des documents de la Sûreté de l’Etat pour justifier sa décision de fermeture du lieu de culte, mais s’est rapidement retrouvée sous le feu des critiques, après que le service de renseignements a indiqué que des « éléments de son rapport ont donné lieu à des conclusions qui n’ont pas été tirées par lui-même ».

D’après les socialistes, qui siègent dans l’opposition, la ministre a dérapé. « La seule chose qu’elle fait, c’est alimenter l’agitation et la polarisation », estime encore M. Vandenbroucke.

Avec Belga

CIM Internet