Paris Match Belgique

Pour le sp.a, le débat autour de la double nationalité est stérile

Pour John Crombez, il faut plutôt se tourner vers les imams du pays. | © BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Actualités

Le « oui » majoritaire de la communauté turque de Belgique au référendum d’Erdogan met le feu au poudre, tandis que les partis flamands jouent au ping-pong des déclarations sur la double nationalité.

 

La suppression de la double nationalité ne sert à rien, a affirmé mardi matin le président du sp.a John Crombez, interrogé par Radio 1 au cours de l’émission « De Ochtend » au sujet du plaidoyer du député CD&V Hendrik Bogaert en faveur d’une telle suppression, dans le contexte du résultat du referendum en Turquie. M. Bogaert a reçu l’appui du secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA).

Lire aussi > Référendum en Turquie : NV-A et CD&V veulent la fin de la double nationalité

Le président du sp.a a souligné que la sortie du député démocrate-chrétien flamand constituait le troisième plaidoyer de la majorité fédérale en faveur de la suppression de la double nationalité en quelques mois, mais qu’à chaque fois, il revient des rangs de la même majorité que cette option ne tient pas la route juridiquement. Mais pour John Crombez, cela ne change rien en l’espèce, car une telle suppression ne sert à rien. Il serait à ses yeux plus utile de former les imams en Belgique et d’étudier l’origine des moyens financiers mobilisés pour faire campagne dans le pays.

Lire aussi > Turquie : Erdogan remporte le référendum et divise le pays

Le débat fait suite aux déclarations du CD&V et de la N-VA, en réaction à la majorité de « oui » de la communauté belge-turque, face au référendum organisé par le gouvernement Erdogan et dont l’issue devrait lui donner davantage de pouvoir. Dans un tweet, Hendrik Bogaert avait exprimé son souhait d’en finir avec le double nationalité. « Plus de la moitié des Turcs ont voté en faveur d’un système autoritaire. Stop à la double nationalité maintenant. Choisissez svp. Intenable », avait tweeté l’élu.

Avec Belga

CIM Internet