Paris Match Belgique

Samuel Le Bihan bouleversé sur France 2 en parlant de sa fille autiste

samuel le bihan

Le comédien en mai dernier au Festival de Cannes. | © ABACAPRESS.

Actualités

Samuel Le Bihan a offert un témoignage poignant mercredi sur France 2 sur sa fille, Angia, atteinte d’autisme. 

 

Samuel Le Bihan a révélé l’autisme de sa fille Angia en 2018 lors de la sortie de son roman Un bonheur que je ne souhaite à personne. Invité sur le plateau de « Ça ne sortira pas d’ici » de Michel Cymes mercredi sur France 2, l’acteur d’Alex Hugo est apparu particulièrement ému en évoquant une fois où la fillette -née de sa relation avec son ex-compagne Daniela Beye- lui a demandé ce que cela voulait dire d’être autiste et handicapée. « Elle m’a dit qu’à l’école, on l’avait traitée d’handicapée. Je lui ai demandé ce qu’elle en pensait. Spontanément elle m’a dit : ‘Moi je suis normale’», a-t-il expliqué.

Lire aussi > Une association fustige « Hors Normes », jugé « insoutenable » pour certaines personnes autistes

Dans la suite de la séquence, le comédien de 54 ans raconte qu’il n’a pas eu « le courage » de contredire l’enfant, aujourd’hui âgée de 10 ans. « Elle arrive à un âge où elle comprend les choses donc ce serait de mon devoir de lui expliquer qu’elle n’est pas comme les autres. Et elle, elle a un désir tel d’être comme les autres, que je ne me sens pas le courage de lui dire. Donc je lui donne confiance en elle », a-t-il ajouté, assurant qu’il n’était pas pour autant « dans le déni ». « Quand vous êtes persuadé que vous pouvez faire les choses, vous pouvez y arriver, donc je l’aide vraiment à croire qu’elle peut se faire les copines qu’elle veut, qu’elle a l’énergie d’être comme les autres, que rien ne l’arrête et que tout est possible pour elle ».


« Si elle, elle considère qu’elle est normale, c’est qu’elle l’est »

Cette éducation semble porter ses fruits, puisque Samuel Le Bihan se réjouit qu’Angia parviennne à réaliser toutes les choses qui lui tiennent à coeur. « Elle se fait plein d’amis, elle est capable d’être en cours même quand on n’arrive pas à avoir d’AVS [Auxiliaire de vie scolaire] mais que ça se passe bien, elle a à coeur de suivre le cours, à coeur d’y arriver (…) Si elle, elle considère qu’elle est normale, c’est qu’elle l’est ».

Lire aussi > Pour Greta Thunberg, son autisme est « un super pouvoir »

Angia a été diagnostiquée autiste à 22 mois. Dans les colonnes de Paris Match en septembre dernier, Samuel Le Bihan racontait son quotidien sur les plateaux de tournage avec la fillette qui le suit partout et la manière dont elle avait donné un autre sens à sa vie. « On forme une bonne équipe. Seul avec elle, je ne pensais pas y arriver… Mais, pour elle, j’ai changé. J’ai réorganisé toute ma vie, elle m’a fait prendre conscience de la fragilité des autres et m’a appris la résilience. »

CIM Internet