Paris Match Belgique

Les meilleures punchlines de Brad Pitt

Les punchlines de Brad Pitt.

La star américaine n'arrête pas de faire rire l'assemblée. | © AFP

Actualités

Lancé dans un véritable marathon de galas et de remises de prix pour son rôle dans le film Once Upon A Time… In Hollywood, Brad Pitt a offert à son public ces dernières semaines des discours de remerciements très drôles ponctués de blagues osées dont lui seul a le secret.  

D’après un article Paris Match France de Juliette Bastien

Brad Pitt est d’humeur farceuse ces derniers temps… S’il n’a jamais caché son penchant pour l’humour, l’acteur de 54 ans a enchaîné plus que jamais les blagues et les répliques cultes lors de ses nombreux discours de remerciements pour les différents prix qu’il a reçus après sa performance dans le film Once Upon A Time… In Hollywood.

Golden Globes, le 5 janvier 2020

La star américaine a d’abord surpris l’assemblée des Golden Globes le 5 janvier 2020. Alors qu’il recevait la statuette du meilleur acteur dans un second rôle, Brad Pitt s’est amusé des nombreuses rumeurs qui courent sur sa vie amoureuse depuis sa séparation avec Angelina Jolie en 2016. « Je voulais emmener ma mère avec moi, mais je n’ai pas pu parce qu’à chaque fois que je me trouve en compagnie d’une femme, on dit que je sors avec. Et ce serait juste gênant », a-t-il lancé en se rappelant des diverses histoires d’amour que les tabloïds lui ont prêté ces dernières années.

Lire aussi > Un détail amusant sur le costume de Brad Pitt fait tomber Twitter complètement sous le charme

Brad Pitt a également profité de son passage sur scène pour taquiner Leonardo DiCaprio, l’autre grand acteur à l’affiche du dernier film de Quentin Tarantino, qu’il a surnommé LDC : « C’est une star, un gentleman. Je ne serais pas là sans toi. Je te remercie… LDC, je t’aurais quand même laissé de la place sur cette planche ! » a-t-il glissé en faisant référence au film Titanic, dans lequel le personnage joué par Leonardo DiCaprio meurt de froid plutôt que de monter sur le radeau de fortune sur lequel se trouve sa bien-aimée Rose.

New York Film Critics Circle Awards, le 7 janvier 2020

Deux jours après la soirée des Golden Globes, Brad Pitt s’est rendu aux New York Film Critics Circle Awards afin de remettre le prix du meilleur scénario à Quentin Tarantino. Selon le site Page Six, l’acteur américain aurait blagué sur l’énergie débordante du réalisateur : « C’est le seul gars que je connais qui a besoin de prendre de la cocaïne pour arrêter de parler », a-t-il plaisanté en donnant son trophée à Tarantino.

National Board of Review, le 7 janvier 2020

Quelques heures après la cérémonie des New York Film Critics Circle Awards, Brad Pitt a assisté au gala du National Board of Review, un événement qui réunit les plus grands critiques de films des États-Unis. Lorsque Bradley Cooper lui a remis le prix du meilleur acteur dans un second rôle pour sa performance dans Once Upon A Time In Hollywood, Brad Pitt l’a remercié pour l’avoir soutenu dans son combat contre l’alcoolisme : « Je suis devenu sobre grâce à ce gars-là, et depuis, chaque jour est plus heureux que le précédent », a-t-il exprimé avec émotion. Mais la star a vite enchaîné avec une blague faisant écho à ses précédentes participations au National Board of Review : « C’est agréable de repartir pour une fois de cette cérémonie en portant autre chose que George Clooney ! » s’est-il amusé.

Producers Guild Awards, le 18 janvier 2020

Lors de la cérémonie des Producers Guild Awards, l’ex-mari d’Angelina Jolie a été récompensé avec Dede Gardner and Jeremy Kleiner pour leurs travaux de producteurs avec le prix de la meilleure réalisation. Brad Pitt possède sa propre société de production de films, appelée Plan B. Dans son discours de remerciements, la star a rappelé que Dede et Jeremy travaillent avec lui « depuis 16 ans, bientôt 17 », et que son seul regret était « de partager (le) nom (de leur compagnie) avec celui d’une pilule contraceptive » : « Ça, je ne l’avais pas vu venir ! », s’est-il exclamé, faisant rire tous les invités de la cérémonie.

Screen Actors Guild Awards, le 19 janvier 2020

Le lendemain des PGA, l’acteur phare d’Ad Astra a enchaîné avec un nouveau tapis rouge, celui des Screen Actors Guild Awards. De nouveau récompensé pour son jeu d’acteur dans le film de Tarantino, Brad Pitt a encore une fois ironisé sur sa vie amoureuse, cette fois-ci devant son ex-femme Jennifer Aniston. « Je vais ajouter ça à mon profil Tinder », a-t-il lancé en recevant la statuette, ce qui a fait sourire la star de Friends.

Lire aussi > On connaît enfin l’histoire derrière le fameux cliché de Brad Pitt et Jennifer Aniston aux SAG Awards

Ensuite, Brad Pitt a enchaîné en faisant un clin d’œil au supposé fétichisme de Quentin Tarantino pour les pieds : « Je voudrais remercier mes collègues : Leo (DiCaprio), Margot Robbie, les pieds de Margot Robbie, les pieds de Margaret Qualley, les pieds de Dakota Fanning… Sérieusement, Quentin a retiré plus de chaussures à des femmes que la TSA (l’agence de sécurité dans les transports, ndlr) ». Très en forme, l’interprète de Cliff Booth a même fait de l’autodérision : « Soyons honnêtes, c’était un rôle difficile. Jouer un homme qui est défoncé, qui enlève son t-shirt et qui ne s’entend pas bien avec sa femme… Il y a un grand écart ». 

Festival du film de Santa Barbara, le 22 janvier 2020 

Toujours dans le cadre de son marathon des remises de prix, Brad Pitt s’est rendu au Festival du film de Santa Barbara afin de recevoir une nouvelle récompense, cette fois-ci décernée pour l’ensemble de sa carrière. Une fois de plus très taquin, il n’a pas hésité à ironiser sur son âge en évoquant son rôle dans le film Fight Club, sorti en 1999 : « C’est le genre de soirées qui me font me sentir vieux, a-t-il confié. Je suis là depuis un moment, je fais ça depuis un bout de temps… Je ne peux plus faire des tournages de nuit maintenant, et je suis ravi de laisser les doubleurs faire les cascades à ma place. Je ne me souviens même plus de la première règle du Fight Club ».

Déjeuner des Oscars, le 27 janvier 2020

S’il est très à l’aise pour lancer des répliques teintées d’humour, Brad Pitt ose également les blagues silencieuses. Lors du prestigieux déjeuner des nommés aux Oscars, l’acteur est apparu dans les coulisses avec une étiquette à son nom accrochée à sa veste, comme si personne ne le connaissait. Le petit gag de Brad Pitt était de courte durée : lors du photocall, il a posé devant les photographes sans son étiquette. Un peu de sérieux tout de même !

British Academy Film Awards, le 2 février 2020

Fort du succès de ses discours précédents, Brad Pitt a osé taquiner la famille royale de Buckingham Palace lors de la soirée des BAFTA dimanche dernier. Il n’a pas pu se rendre en personne à la cérémonie à Londres pour recevoir un énième prix du meilleur acteur dans un second rôle. Mais plein de ressources, Brad Pitt avait quand même concocté un discours de remerciements qui a été lu par l’actrice Margot Robbie : « Salut la Grande-Bretagne, j’ai entendu dire que tu étais célibataire maintenant, bienvenue au club. Bonne chance pour l’accord du divorce », a-t-il d’abord écrit, en faisant une référence directe à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.


Margot Robbie a poursuivi en lisant un autre trait d’humour de son confrère, portant cette fois-ci sur le départ de Meghan et Harry de l’Angleterre : « Il dit qu’il va surnommer ce trophée « Harry » parce qu’il est très excité de le ramener aux États-Unis avec lui. Ce sont ses mots, pas les miens », a-t-elle terminé. Kate Middleton et le prince William, qui étaient présents dans la salle lors de la lecture de sa lettre, ont applaudi de bon cœur et ne se sont pas montrés vexés. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Brad Pitt a l’art de rendre les traditionnels discours de remerciements bien plus captivants que n’importe quelle autre star.

CIM Internet