Paris Match Belgique

« Cette Sylvie Tellier a un joint qui a pété », déclare Geneviève de Fontenay en colère

genevieve de fontenay sylvie tellier

Geneviève de Fontenay est très remontée. | © BELGA.

Actualités

Le comité Miss France fait face aux critiques après l’éviction de Miss Guadeloupe. Geneviève de Fontenay a notamment pris la parole et elle est très fâchée sur Sylvie Tellier.

Le comité Miss France a toujours fait appliquer strictement la règle : ne peuvent prétendre au titre que des jeunes femmes qui n’ont jamais posé seins nus. La candidate de Guadeloupe Anaëlle Guimbi en a fait les frais. Elle a été écartée de la compétition alors que des photos d’elle topless ont refait surface.

Lire aussi > Laurent Ruquier assume sa blague sexiste envers Miss France 2019 [VIDÉO]

Le comité Miss France sous le feu des critiques

Le hic, c’est que ces photos avaient été prises pour une bonne cause : il s’agissait de sensibiliser contre le cancer du sein. Une cause qui lui tient à coeur, alors que sa tante, qui a été touchée par la maladie, a dû subir l’ablation d’un sein. La jeune mannequin a reçu de nombreux soutiens sur les réseaux sociaux, notamment de la part d’Alexandra Rosenfeld ou de Valérie Trierweiler.

Ce mardi 25 août, c’est Geneviève de Fontenay qui a donné son point de vue dans les médias français. « Je suis choquée par une telle décision. La photo est magnifique, je trouve qu’il n’y a absolument rien d’indécent, on voit à peine sa poitrine, il y a des fleurs, des strass », a tout d’abord lancé l’ancienne présidente du Comité Miss France dans l’émission de Jean-Marc Morandini sur CNEWS.

Lire aussi > Combien ferez-vous au test de culture générale de Miss France 2020 ? [QUIZ]

« Cette Sylvie Tellier, elle commence à déménager. Elle utilise en plus le comité Miss France et essaie de s’approprier le centenaire. Elle dit n’importe quoi, c’est inacceptable ! Elle a eu tort, ça n’a rien à voir avec le règlement. C’est même élégant, c’est plein de grâce, elle a un joint qui a pété, c’est pas possible ! Il faut quand même qu’elle arrête. Je félicite Anaëlle, il ne faut pas qu’elle abandonne, je pense que ses parents ont toute latitude pour réagir, c’est une injustice flagrante qui ne repose sur rien », a ajouté Geneviève de Fontenay.

Avec Belga

CIM Internet