Paris Match Belgique

Un timbre à l’effigie de Charles et Diana refait surface pour une mauvaise raison

prince charles diana

Le Prince Charles et Diana en visite au Japon en 1986. | © John Shelley Collection / PHOTOSHOT / MAXPPP.

Actualités

Le 31 août 1997, il y a 23 ans jour pour jour, Lady Diana perdait la vie à la suite d’un accident de la route à Paris.

 

Le tristement célèbre anniversaire de la mort de la princesse a relancé les spéculations sur les véritables causes de sa mort, mais aussi ses relations avec son époux le Prince Charles. Un article publié en 2017 par le quotidien britannique The Independent a également refait surface, et pas vraiment pour les bonnes raisons.

Lire aussi > Une vidéo peu protocolaire de Lady Diana refait surface

Dans celui-ci, il est question de la photo d’un timbre à l’effigie du Prince Charles et de Diana, repartagé par le sociologue américain Philip N Cohen sur Twitter et accompagné du commentaire suivant : « Ils étaient de la même taille ». Un deuxième tweet a rapidement suivi le premier, montrant cette fois plusieurs photos officielles du couple dans lequel on peut apercevoir le Prince Charles dépassant près d’une tête son épouse.

Les tweets ont été likés à eux deux plus de 14 000 fois et ont été commentés en masse par les internautes qui ont dénoncé le « sexisme » de la photo. Dans un article dédié au sujet sur son blog, le sociologue va plus loin et explique que, d’après les propos du porte-parole de Buckingham Palace au New York Times, le Prince Charles mesurait 1 pouce (soit environ 2,5 cm) de plus que la Princesse Diana. Pourtant, cette quasi-équivalence taille n’était jamais représentée en photos.

Lire aussi > The Crown : La ressemblance entre Diana et l’actrice qui l’incarnera dans la série affole les internautes

« Bien que Charles ait en réalité un pouce de plus que Diana, il avait souvent l’air plus petit qu’elle sur les photos candides. Mais lorsqu’ils posaient pour des portraits, il se tenait généralement debout sur une boîte ou une marche, comme sur la photo pour le timbre commémorant leur mariage royal. L’idée de la femme comme sexe faible correspond au modèle de domination masculine dans la société moderne, symbolisé par l’athlète masculin musclé et le mari plus grand », déclare ainsi Philip N Cohen. Pour illustrer, il cite également la sociologue et essayiste Lisa Wade : « Cet effort pour faire paraître Charles plus grand est un engagement social en faveur de l’idée que les hommes sont plus grands et les femmes plus petites. Lorsque nos propres corps, et nos compagnons choisis, ne suivent pas cette règle, nous nous donnons parfois beaucoup de mal pour préserver l’illusion ». Chiffres à l’appui, il démontre à quel point nos constructions sociales influent sur notre propre conception de l’amour et du mariage. « Dans le domaine de l’amour et du mariage, nous avons jusqu’à présent choisi l’exagération », conclut-il.

 

CIM Internet