Paris Match Belgique

« C à Vous » : Cette intervention sans retenue de Patrick Cohen sur les « rassuristes » du Covid fait le buzz sur Twitter

patrick cohen c à vous

Extrait de l'émission "C à Vous" du 12 octobre 2020.

Actualités

Son intervention a été largement commentée sur la toile.

 

Ce lundi 12 octobre, sur le plateau de C à Vous, le chroniqueur Patrick Cohen s’exprimait sur la question « StopCovid : La tentative de la dernière chance ? ». Dans son édito, le journaliste rappelait le faible nombre d’inscrits à la nouvelle application censée vous alerter que vous avez été en contact prolongé avec une personne testée positive en France. « Deux millions et demi de personnes seulement ont téléchargé l’application dont un million et demi l’ont depuis désinstallée. Au décompte, StopCovid n’a adressé que 472 notifications seulement, nombre dérisoire », a-t-il déclaré sur le plateau. Il informe également que Jean Castex a annoncé une nouvelle version pour les prochains mois : AlerteCovid.

Lire aussi > « C à vous » : Les nouveaux cheveux longs de François Cluzet fascinent la toile

Une occasion également d’aborder la méfiance du public français à l’égard du gouvernement vis-à-vis de cet outil jugé « liberticide », à l’opposé des applications lancées en Allemagne et en Grande-Bretagne qui n’ont quant à elles pas donné lieu à un tel débat. Patrick Cohen en a également profité pour épingler Didier Raoult, Christian Perronne, Laurent Toubiana ou encore Jean-François Toussaint. « Ils sont ultra minoritaires, ils se sont trompés sur tout ou à peu près tout. Les trois derniers ont signé une tribune qui disait fin septembre que cette prétendue deuxième vague était une aberration épidémiologique. Ils ont traité tous les autres d’alarmistes et de Cassandre, mais ils sont ultra présents sur les plateaux notamment sur une chaîne info qui se contente de les envoyer dos à dos avec des praticiens sérieux pour créer des clashs, au pire de les laisser raconter n’importe quoi ».

L’éditorialiste, qui fait bien sûr référence à la chaîne CNEWS, ne mâche pas ses mots et parle de « désinformation continue », d’un « travail de sape » et étrille les dangers causés par cette désinformation. Un comportement largement salué sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, le nom du journaliste est apparu dans la liste des top tendances.

CIM Internet