Paris Match Belgique

Les grands classiques de Robin Williams

Robin Williams et Matt Damon, dans "Good Will Hunting". | © Miramax Films

Actualités

Son regard mélancolique aura ému plus d’une génération à travers le grand écran. Robin Williams, qui a bercé la jeunesse de plusieurs générations, aurait eu 70 ans ce 21 juillet. En hommage à ce grand acteur, revenons sur ses classiques les plus célèbres.

Mme Doubfire

Juste et émouvante, la comédie de Chris Columbus est devenue le symbole du comique Robin Williams. Elle conte l’histoire d’un père privé de ses trois enfants à la suite de son divorce. Pour les retrouver et passer plus de temps avec eux, il use de ses talents d’acteur pour se transformer en Mme Doubfire. Grâce à son personnage, il devient la nounou de ses trois chérubins.

Au-delà de scènes très drôles comme celle du restaurant, le récit de Mme Doubfire séduit par son humanité profonde. Robin Williams voyait cette histoire comme « un biais intéressant pour évoquer le sort des enfants de divorcés, la façon dont ceux-ci sont, fréquemment, pris en otages et ballottés d’un parent à l’autre. » Il recevra en 1994, grâce à sa prestation, le Golden Globes du meilleur acteur dans une comédie familiale. Ce grand classique est à voir et à revoir notamment sur Disney +.

Jumanji

Adapté du roman écrit par Chris Van Allsburg en 1981, Jumanji est la madeleine de Proust de beaucoup d’adultes. Le film, sorti en 1996, n’a pas vieillit. Il raconte un monde où deux enfants ont le malheur (ou le bonheur) de continuer une partie de ce jeu surnaturel, Jumanji, vingt-six ans après que deux autres enfants l’aient débutée.

Fort de son succès, le film jouira en 2017 d’une nouvelle adaptation avec Dwayne Johnson et Jack Black, suivi d’un deuxième opus en 2019. Les trois films ne sont pas vraiment du même gabarit, la première version étant considérée par beaucoup comme un chef-d’œuvre.

Le Cercle des poètes disparus

« Capre Diem » (« Vis l’instant présent ») est le slogan porté par ce drame poignant réunissant Robin Williams, Ethan Hawke (Bienvenue à Gattaca, Lord of War, Before Sunrise…), Robert Sean Leonard (Dr. House, Driven…) et Josh Charles (The Good Wife, Away…). Todd Anderson, jeune assez timide, se voit envoyé par ses parents dans une prestigieuse académie réputée pour son élitisme. Ce jeune y rencontrera un professeur atypique, Mr Keating, qui encouragera ses élèves à toujours refuser l’ordre établit. Cette rencontre bouleversera la vie de Todd, celle de son professeur, et celle des autres élèves.


Hymne anti-conformisme, Le Cercle des poètes disparus fait partie de ces films qui changent notre manière de penser. Ou tout du moins, nous amène à réfléchir à notre manière d’appréhender le monde.

Will Hunting

Humain et poignant, Will Hunting réunit Robin Williams, Matt Damon, Stellan Skarsgård, et Ben Afflek. Un casting de haut vol, à la hauteur de son scenario pour lequel Ben Afflek et Matt Damon ont reçu un Oscar et un Golden Globes. Robin Williams aussi a reçu un Oscar pour sa prestation. A travers Will Hunting, nous découvrons l’histoire d’un jeune génie au passé compliqué et à la vie simple. Il est un jour approché par un professeur de mathématique qui décide de le prendre sous son aile pour lui donner une chance de réussir sa vie professionnelle comme il l’entend. Le jeune Will fait alors la connaissance d’un psy avec lequel va naître une des relations les plus émouvantes du cinéma américain.

Le film a été un succès commercial et critique. Bref, un grand film à voir si ce n’est déjà fait !

Good morning Vietnam

Réalisé par Barry Levinson (Sleepers, Rain man, Borgia…), Good Morning Vietnam nous plonge dans la guerre du Vietnam à travers l’histoire d’un disk jockey envoyé sur place pour animer la radio des forces armées américaines et distraire les soldats. L’angle original du film nous permet de découvrir ce conflit sanglant avec une approche nouvelle. Interprété par Robin Williams, le personnage principal du film émeut, surprend et dénonce un événement historique dramatique.

Par son intelligence et son humanisme, Good Morning Vietnam apporte quelques scènes cultes et un ton dont il faut faire l’expérience. Robin Williams sera récompensé d’un Golden Globes du meilleur acteur dans un drame biographique en 1998 pour son interprétation. Une fois de plus, cet acteur aura marqué les esprits.

Le Roi pêcheur

Ce petit bijou signé Terry Gillian est sorti au tout début des années 90. Le duo formé par Robin Williams, un ancien prof (tiens, tiens..) vivant à la marge de la société, et Jeff Bridges, animateur radio à succès débarqué et largué dans l’alcool marche fort bien. Ces deux-là vont devoir s’apprivoiser et s’appuyer l’un sur l’autre pour atteindre leur rêve. Pour l’un la rédemption, pour l’autre la sortie d’un deuil interminable.

The Fisher King (Le roi-pêcheur en français) a valu un oscar de meilleur acteur à Robin Williams ! Un film qui met en avant les paumés, les dingues, les doux-rêveurs dont cette société ne veut pas. Une histoire d’amitié sur fond de mythe arthurien et quête du Graal. C’est onirique à certains moments.  Et les deux stars ne se marchent pas sur les pieds, malgré la tentation de vouloir en faire trop pour coller aux personnages. A voir !

CIM Internet