Paris Match Belgique

FrancoFaune 2021 : Bruxelles accueille plus de 50 concerts dans 19 lieux à partir de ce samedi

francofaune festival bruxelles

Image d'illustration. | © Unsplash.

Actualités

Le festival bruxellois est de retour pour sa huitième édition du 25 septembre au 19 octobre, et propose une foule de concerts un peu partout dans la capitale. Si l’accent est évidemment toujours mis sur la scène francophone et locale, il y en a pour tous les styles.

 

Qu’il est bon de retourner dans les salles de concert, écouter de la musique live et retrouver une scène belge foisonnante. Depuis août, la Belgique redécouvre l’énorme vivier qu’elle possède au niveau musical avec le retour des artistes derrière leur micro, et les traditionnels festivals de début d’année font leur grand retour. Parmi eux, le FrancoFaune reprend ses droits dés ce samedi 25 septembre et ce jusqu’au 19 octobre : une cinquantaine de concerts sont organisés aux quatre coins de la capitale (19 lieux) pour le plus grand plaisir des fans de musique.

Avec une affiche 100% francophone qui vise la parité et la diversité, le festival fait la part belle aux propositions originales, oscillant entre têtes d’affiche et petites pépites. On pourra notamment y découvrir une relecture des pépites du catalogue des Innocents par Twin Toes (Antoine Chance et Nicolas Mouquet), sur le principe du « patrimoine pop cuisiné à la belge » déjà appliqué au répertoire d’Alain Chamfort lors de la précédente édition du festival.

Le festival co-organise à nouveau deux soirées avec les Nuits Botanique, avec Camille qui ouvrira les festivités ce samedi, puis l’excellent Tim Dup qui reprendra le flambeau en clôture des Nuits le dimanche.

Lire aussi > Tim Dup ou la mélancolie heureuse

Parmi nos coups de coeur, on vous conseille les dates de la merveilleuse Françoiz Breut, du crooner que la planète nous envie Nicolas Michaux ou encore les débuts scéniques en français d’Antoine Wielemans (Girls in Hawaii).

Pour la programmation complète, il vous suffit de cliquer juste par ici.

CIM Internet