Paris Match Belgique

Volvo C40 recharge : fierté nationale

Chapeau aussi au système multimédia, qui utilise Google Automotive, spécialement créé pour l’automobile ! | © Volvo

Actualités

Oui, nous les Belges, pouvons être fiers du véhicule suédois que voici. Car il représentera sur de nombreux marchés mondiaux la qualité de notre travail. Et pour cause : il est fabriqué à Gand.

 

Par Stéphane Wamat

À part ça, le C40 est, l’air de rien, un modèle important dans l’histoire de Volvo, car c’est le premier qui concrétise l’engagement du constructeur vers une mobilité plus durable. Le constructeur a en effet décidé d’être 100 % électrique dès 2030. Et le C40, même s’il n’est au fond « que » la déclinaison coupé du SUV XC40, est le premier modèle de la marque à n’être proposé qu’en électrique.

C’est une version top niveau qui ouvre le bal, à savoir la Twin Engine, dont les deux moteurs (électriques) développent ensemble la bagatelle de… 408 chevaux ! Sur la route, cela se traduit forcément par des performances honorables, avec un 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes et les reprises absolument canon qu’autorise le couple, digne d’une supercar.

 

©Volvo

Mais que cela ne vous égare pas, pas plus que le look coupé : au volant se manifeste surtout un véhicule bourgeois, privilégiant le confort. Voilà tout de même plus de 2 200 kilos en mouvement, et n’est pas Porsche ou Bugatti qui veut ! C’est tout un art que de faire oublier une masse importante pour faire ressortir des sensations vraiment dynamiques.

C’est donc en le voyant comme un véhicule cossu et premium qu’on apprécie au mieux le C40. Un engin qui profite d’une présentation intérieure soignée, plus avenante que celle de la plupart de ses rivaux allemands.

Chapeau aussi au système multimédia, qui utilise Google Automotive, spécialement créé pour l’automobile : il donne accès à tous les services Google sans devoir passer par le smartphone et est d’une remarquable intuitivité. Et s’agissant de Volvo, inutile de préciser que les aides à la conduite sont omniprésentes, même un peu trop pour votre serviteur !

Enfin, l’habitacle contient un autre élément de l’engagement durable de Volvo, qui a promis de ne plus avoir recours au cuir à l’avenir : il est remplacé dans le C40 par le Nordico, matière synthétique développée à partir de résidus de bouchons de liège, de bois provenant de forêts gérées de façon écologique, etc. Et franchement, ça le fait, alors pourquoi pas ?

©Volvo

Reste que si cet engagement de Volvo est louable, il y a un truc qui ne colle pas. Sur le sujet, mon avis et celui de notre expert se rejoignent : est-ce vraiment « durable », un véhicule de 400 chevaux qui consomme autant d’énergie qu’une maison ? Bof !

Le Volvo C40 Recharge Twin Engine démarre à 59 760 euros. Une version à moteur unique de 230 chevaux devrait arriver prochainement, pour quelque 8 000 euros de moins.

L’avis de la famille Lamarche

« Voilà le genre de véhicule qui nous plaît : le mélange de design scandinave et la ligne de coupé, on “like”. Mais côté familial, ça doit poser problème, non ? Ah ben non… Pas mal du tout, les places arrière ! Et le coffre ? 413 litres, un peu juste pour un véhicule principal. Parce que c’est notre problème avec tous les véhicules électriques ou presque : leur tarif n’est pas celui d’une seconde voiture du ménage. Dommage : il serait génial, ce C40, avec un petit moteur essence de 200 chevaux. Il va falloir s’y faire, à cette transition électrique ! »

L’avis de l’expert en écoconduite

Il y a une légère incohérence entre les déclarations d’intention de Volvo et ses petits SUV (C40 et XC40 Twin Motor) de 400 chevaux. En théorie, la marque annonce une conso moyenne de 20,7 à 22,3 kWh/100 km. Notre parcours mixte route/autoroute a donné une conso réelle de 22 kWh. OK, on est dans la norme, mais on rappelle que cette dépense énergétique est proche de celle, quotidienne, d’une maison ! Et surtout, ça ne colle pas avec les 444 km d’autonomie annoncée, voire 578 en cycle urbain. Nous sommes péniblement arrivés à 350-360 km. Bref, les intentions, c’est bien, le concret, c’est mieux. Nous espérons changer d’avis dès que nous essaierons une version Single Motor 230 ch.

Données techniques

L/l/h (mm) : 4 440 / 1 873 / 1 591 – 5 places – 2 207 kg
2 moteurs électriques – Puissance : 409 ch – Couple : 765 Nm Autonomie (WLTP) : 444 km – Prix : 59 760 euros TVAC

CIM Internet