Paris Match Belgique

À la télé ce soir : Guillaume Canet désemparé dans ce drame familial puissant

Guillaume Canet dans "Au nom de la terre".

Actualités

Après Top Chef et Koh-Lanta, vos soirées vous semblent soudain bien vides ? Voici un film parfait pour remplir votre programme de la soirée.

 

Pour voir l’entièreté du programme de la soirée, rendez-vous sur la grille télé Paris Match Belgique

« Au nom de la terre est une saga familiale qui porte un point de vue humain sur l’évolution du monde agricole de ces 40 dernières années ». C’est par ces mots que le réalisateur Edouard Bergeon résume son film sorti en 2019. Au nom de la terre, c’est son histoire à lui, et celle de sa famille. « Je suis descendant d’une longue lignée de paysans, fils et petit-fils de paysans, tant du côté de ma mère que de mon père », explique-t-il.

Pour l’incarner, ce fils d’agriculteur a choisi ni plus ni moins que Guillaume Canet. Lui aussi a connu la terre de près puisque son père élevait des chevaux dans les Yvelines. L’acteur connait les paysans aux côtés desquels il vit et a pu se forger un personnage ultra crédible pour ce long-métrage entre bonheur et drame familial. Le petit plus ? La bande-son inspirée des vieux westerns, évoquant à la fois les paysages du Wyoming et la musique country que le père du réalisateur adorait.

Le pitch ?

Pierre a 25 ans quand il rentre du Wyoming pour retrouver Claire sa fiancée et reprendre la ferme familiale. Vingt ans plus tard, l’exploitation s’est agrandie, la famille aussi. C’est le temps des jours heureux, du moins au début… Les dettes s’accumulent et Pierre s’épuise au travail. Malgré l’amour de sa femme et ses enfants, il sombre peu à peu… Construit comme une saga familiale, et d’après la propre histoire du réalisateur, le film porte un regard humain sur l’évolution du monde agricole de ces 40 dernières années.

La bande-annonce :

Au nom de la terre, ce soir à 21h15 sur France 2

CIM Internet