Paris Match Belgique

« Horrible », « effroi », « cauchemar » : Les personnalités réagissent au drame de Strépy-Bracquegnies

"Horrible", "effroi"', "cauchemar" : Les personnalités réagissent au drame de Strépy-Bracquegnies

"Une communauté qui se rassemblait pour faire la fête a été frappée en plein cœur", réagit le Premier ministre Alexander De Croo. | © BELGA PHOTO / ERIC LALMAND

Actualités

« Nos pensées sont avec vous », a écrit sur Twitter la famille royale.

 

Une voiture a foncé dans la foule qui s’était rassemblée pour assister au ramassage des Gilles, dimanche vers 05h00 à Strépy-Bracquegnies. Un premier bilan fait état de 6 morts, 10 blessés graves et 27 blessés léger, selon le bourgmestre de La Louvière Jacques Gobert. Le drame a suscité une vive émotion dans la population belge, dont les hommages se multiplient. De nombreuses personnalitées politiques ont exprimé leur soutien sur Twitter.

Lire aussi > Strépy-Bracquegnies : Une voiture renverse un groupe de Gilles, 6 morts et plus de 30 blessés

« Horrible nouvelle depuis Strépy-Bracquegnies. Une communauté qui se rassemblait pour faire la fête a été frappée en plein cœur », réagit le Premier ministre Alexander De Croo. « Mes pensées vont aux victimes et leurs proches. Tout mon soutien va aussi aux services d’urgence pour leur aide et l’assistance apportées. »

« Effroi et tristesse à l’annonce du drame qui s’est déroulé au carnaval de Strépy-Bracquegnies. En pensée avec les familles et les proches des victimes », ajoute la vice-Première MR Sophie Wilmès. « Un moment festif qui tourne au cauchemar au carnaval de Strépy. Toutes mes condoléances vont aux familles des victimes. Nous sommes tous avec eux », déclare le vice-Premier PS Pierre-Yves Dermagne. « En pensées solidaires et émues ce matin avec les familles, amies et amis des victimes du drame horrible de Strépy-Bracquegnies », écrit le vice-Premier Ecolo Georges Gilkinet.

« C’est le cœur très lourd que je découvre les nouvelles de Strepy Bracquegnies ce matin », ajoute le ministre-président wallon Elio Di Rupo, originaire de la région du Centre. « Mes pensées les plus émues vont aux personnes décédées, aux familles touchées et aux blessés. Cette journée devait être un moment de retrouvaille et de fête après tant de mois difficiles. »

Une minute de silence

Le roi Philippe et la reine Mathilde ont également témoigné tout leur soutien aux victimes. « Nous exprimons nos condoléances et notre soutien aux victimes de l’incident à Strépy-Bracquegnies, à leurs familles et à leurs proches. Merci aux services de secours qui prêtent assistance aux personnes affectées. Nos pensées sont avec vous », peut-on lire sur le compte officiel Twitter de la famille royale. Le roi Philippe et Alexander De Croo se rendront d’ailleurs ce dimanche à 16h à Strépy-Bracquegnies pour se recueillir avec les familles des victimes et saluer l’effort des services de secours.

Selon plusieurs médias, le président français, Emmanuel Macron, aurait envoyé un message à Alexander De Croo pour lui témoigner de son « soutien » et de son « amitié ».

Les sociétés folkloriques ont été invitées à arrêter l’organisation du carnaval. Seul un rondeau a été organisé sobrement à 11 heures, commençant par de longs applaudissements suivis par une minute de silence en hommage aux victimes.

CIM Internet