Paris Match Belgique

8 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Idris Elba

Idris Elba

Retour sur le parcours incroyable d’Idris Elba. | © Belga

Actualités

Pour l’anniversaire d’Idris Elba – il fête ses 50 ans mardi 6 septembre -, retour sur la carrière incroyable de l’acteur anglais qui enchaîne les succès à Hollywood et qui est aussi DJ en 8 choses que vous ne saviez peut-être pas sur lui.

D’après un article Paris Match France de Khloé Dominguez.

Il est certainement le plus hollywoodien des acteurs britishs, ou le plus british des acteurs hollywoodiens, c’est selon. Après une formation au National Youth Theatre de Londres, Idris Elba a commencé sa carrière de comédien dans les années 90. En 1995, il a fait sa première apparition créditée sur petit écran dans la sitcom britannique Absolutely Fabulous. C’est grâce à son rôle dans la série américaine The Wire, adorée par Barack Obama, qu’il s’est fait connaître au début des années 2000. Depuis, l’acteur anglais a multiplié les rôles dans les blockbusters américains : de «Prometheus» (2012) à Star Trek : sans limite (2016) en passant par la trilogie Thor. Idris Elba a également interprété Nelson Mandela, dans Mandela : un long chemin vers la liberté (2013) ; a obtenu le Golden Globes du meilleur acteur dans une série pour sa performance dans Luther (2010-2019) ; et a été élu «homme le plus sexy du monde» en 2018. Retour sur le parcours incroyable d’Idris Elba, en huit anecdotes que vous ne connaissiez (peut-être) pas.

1) Il a changé son nom

Né Idrissa Akuna Elba, il a raccourci son nom quand il a commencé à prendre des cours de théâtre. Pour nom de scène, il a donc choisi Idris Elba.

2) Il a été vendeur de pneus (entre autres petits boulots)

Idris Elba quitte l’école à 16 ans, après avoir obtenu une bourse pour intégrer le National Youth Theatre, à Londres. Mais, avant de décrocher des rôles sur petit et grand écran, il a multiplié les petits boulots. Il a été, entre autres : vendeur de pneus, videur, téléconseiller dans une centrale d’appel. Il a également été veilleur de nuit dans l’usine Ford où travaillait son père.

3) Il est DJ

Passionné de musique depuis son plus jeune âge, Idris Elba animait les fêtes de famille quand il était enfant. Et, dès l’âge de 14 ans, il a commencé à accompagner son oncle, DJ pour des mariages. Plus tard, il s’est produit dans les boîtes londoniennes, sous les pseudo DJ Big Driis ou Big Driis the Londoner. Pseudo sous lequel il a sorti son premier EP, intitulé Big Man, en 2006. Il a produit deux albums : Mi Mandela (2014) et Murdah Loves John (2015). Il a aussi collaboré avec Jay-Z sur l’album «American Gangster» (2007), inspiré du film du même nom dans lequel Idris Elba a joué.

4) Il a joué avec Catherine Deneuve

Avant de faire carrière à Hollywood, Idris Elba a fait une petite incursion dans les salles de cinéma française. En 1999, il a joué dans Belle maman, de Gabriel Aghion, avec Vincent Lindon, Mathilde Seigner et Catherine Deneuve… de qui il interprétait l’amant.

5) Il imite parfaitement l’accent américain

Ayant grandi à Londres, Idris Elba a un très élégant accent anglais. Mais pour décrocher des rôles aux États-Unis, il a dû s’en débarrasser. Il est allé travailler plusieurs mois chez un barbier de Brooklyn pour parler un américain parfait. Défi réussi : l’acteur anglais passe parfaitement pour un yankee dans les films américain. À tel point que, quand Barack Obama, fan de la série The Wire, a reçu Idris Elba à la Maison Blanche, il a été surpris par son accent british.

6) Il ne devait pas jouer Russell Bell dans « The Wire »

De 2002 à 2004, Idris Elba a interprété Russel «Stringer» Bell, dans la série à succès The Wire. Mais c’est pour un autre rôle qu’il avait passé le casting : le rôle d’Avon Barksdale. Il a été recalé… avant d’être rappelé. Son interprétation du gangster lui a permis de se faire connaître… et pourtant, il était content que son personnage meure, regrettant «la glorification d’un dealer». «J’ai des enfants, je me sentais particulièrement inconfortable d’être associé à un tel personnage», a-t-il révélé.

7) Il a remporté un match contre un kickboxeur professionnel

Amateur de sports de combat, Idris Elba s’est lancé le défi de devenir kickboxeur sans expérience préalable. Pendant un an, il s’est formé aux arts martiaux et particulièrement au kickboxing, devant les caméras de la chaîne Discovery qui a consacré un documentaire en trois parties à son défi (« Idris Elba : Fighter »). Il a disputé son premier match contre le professionnel hollandais Lionel Graves. Match qu’il a remporté.

8) Il a failli mourir sur un tournage

« J’ai failli mourir », a confié Idris Elba. Sur le tournage de « Beasts of no nation » (2015), de Cary Fukunaga, il a eu un accident qui aurait pu lui être fatal lors d’une scène au dessus d’une énorme chute d’eau. « Cary Fukunaga a décidé de la tourner dans des conditions réelles. Nous sommes allés à la cascade […]. Le co-responsable des cascades a dit : ‘Écoutez tous, c’est une chute d’eau, c’est à 30 mètre de haut et le sol est très glissant, donc faites attention !’ J’ai posé mon pied sur la pierre pour me placer et attendre, pendant qu’ils se mettaient en place, et j’ai glissé. J’ai glissé… j’ai posé ma main sur un arbre. Ce n’était pas un arbre mais une branche. Ça a craqué, j’ai perdu l’équilibre et j’ai été rattrapé par le mec de la sécurité ! » Tout est bien qui fini bien.

CIM Internet