Paris Match Belgique

Pomellato : la révolution milanaise de la joaillerie moderne

Vinenzo Castaldo, à la tête de la direction artistique de la Maison, fait bouger les lignes du métier dans sa quête constante d’harmonies nouvelles tout en restant fidèle à l’ADN de la marque. | © Pomellato

Actualités

Pomellato a révolutionné l’histoire de la joaillerie moderne en introduisant, pour la première fois dans cet univers très conservateur, le concept du prêt-à-porter.


Nous sommes dans les années 60, Pino Rabolini fréquente le mythique quartier de Brera et fait partie des habitués du Bar Jamaica à Milan. Il y rencontre des artistes, des étudiants et de fervents intellectuels qui élaborent des théories révolutionnaires. Lui, il pense à autre chose.

Héritier d’une famille d’orfèvres spécialisée dans la création de chaînes et de bagues, il s’attache à transformer l’or en proposant un nouveau style de joaillerie qu’il baptise Pomellato. Alors que les mini-jupes et les couleurs vives envahissent la mode avec le prêt-à-porter, de façon à la fois subversive et élégante, il introduit ce concept dans le monde joaillier.

Collaborant avec une équipe d’artisans hautement qualifiés, il s’adresse à une génération de femmes libérées heureuses de porter des chaînes, mais à leur façon, y compris la gourmette, le premier bijou à être utilisé comme accessoire de mode. Fondée en 1967, la Maison souffle, cette année, 55 bougies. Son histoire est incontestablement liée à l’évolution de la mode. Aujourd’hui, elle est devenue une véritable référence partout dans le monde.

Lire aussi >De la mine à la vitrine, le mode d’emploi pour acheter un bijou responsable

 

La ligne Nudo s’enrichit encore avec des boucles d’oreilles à deux pierres qui viennent ajouter une touche d’élégance discrète à la collection. ©Pomellato

Pomellato se distingue par son design unique, différent, non conformiste. Dès le départ, la Maison propose une alternative amusante aux bijoux classiques et à l’éternel collier de perles. Selon Vincenzo Castaldo, actuel directeur artistique : « Les chaînes sont comme une calligraphie authentique de Pomellato. Le style reste unique, même si notre nouvelle collection raconte une autre histoire. Tout la magie de la chaîne réside dans sa façon d’unir différents éléments, chacun contribuant à façonner la beauté harmonieuse de l’ensemble. » Au fil des décennies, la Maison a réussi à se réinventer, même si la chaîne reste omniprésente, notamment dans les collections Iconica et Catene.

On se souvient dans les années 80 d’un pendentif représentant un petit ours en peluche, entièrement articulé. L’Orsetto, décliné en plusieurs versions, fait toujours partie des must have. Mais la marque s’est aussi distinguée grâce à son utilisation de pierres précieuses rares, ses mélanges de pierres de couleur, ses tailles de pierres très singulières et ses incroyables techniques de sertissage. Derrière la créativité, on retrouve le savoir-faire d’artisans d’exception. Après plus de 20 ans d’existence, la collection Nudo demeure très convoitée et ne cesse dévoluer évoluer. La simplicité du concept de cette collection est à la base de son succès.

 

Le petit ourson, entré en collection dans les années 80, fait partie des must-have dont toutes les femmes rêvent. ©Pomellato

Une pierre nue, tel un audacieux bloc de couleur, sertie sur monture minimaliste, a donné aux bijoux Nudo une longévité et une adaptabilité des plus enviables. Aujourd’hui, la taille Clessidra lui permet encore de s’étoffer. Cette innovation, des plus originales, se compose d’une ou de deux pierres qui sont assemblées de manière invisible dos-à-dos, au centre, grâce à une fine bande d’or. Preuve que la joaillerie a encore un immense champ des possibles à explorer.

INFOS : Boutique Pomellato 34 bld de Waterloo – 1000 Bruxelles.
www.pomellato.com

 

CIM Internet