Paris Match Belgique

Ethereum, la crypto-monnaie qui talonne le Bitcoin

Ethereum

Bien que de loin inférieure au Bitcoin, la crypto-monnaie connaît un succès tout aussi remarquable. | © Flickr

Economie

Lancé en 2015, six ans après le Bitcoin, Ethereum se démarque parmi les 1 300 autres crypto-monnaies qui peuplent l’Internet. À tel point que certains la voient déjà devenir numéro un en 2018.

Le Bitcoin aura connu, cette année, une progression fulgurante, atteignant en cette fin de mois de décembre une valeur de près de 12 000 euros. Une évolution moins remarquée est celle d’une autre crypto-monnaie : l’Ethereum qui atteint la seconde place avec une valeur d’environ 640 euros. Si le Bitcoin est devenu tout bonnement impayable (même s’il est possible d’en acheter des fractions, moins rentables du coup), ce « petit nouveau » constitue une alternative plus accessible à tout un chacun.

Lire aussi > Une entreprise japonaise propose de payer ses salariés en bitcoins

D’autant que, d’après certains experts, la monnaie pourrait supplanter le Bitcoin en 2018. Ceux-ci expliquent ce futur succès par l’identité de la « blockchain » (technologie qui permet le transfert d’informations des crypto-monnaies) sur laquelle repose l’Ethereum, sensiblement différente de celle du Bitcoin. Si celle du Bitcoin se destine uniquement aux devises, celle d’Ethereum permet de créer n’importe quel type d’application, comme par exemple CryptoKitties, le nouveau jeu mis en ligne par les gérants de la monnaie où l’on s’échange des chats virtuels, à acheter avec cette même devise. En dix jours, près de 80 000 bestioles ont été vendues, la première pour la modique somme de 97 000 euros.

Mais l’application qui aura, jusqu’à présent, fait le plus parler d’elle reste celle des « contrats intelligents ». Il s’agit d’algorythmes qui vérifient et exécutent la négociation et l’exécution d’un contrat, remplaçant en quelque sorte le travail d’un notaire. Le programme se pose principalement en intermédiaire entre les entreprises et les particuliers, et les clauses sont générées de manière automatique du moment que les termes de contrat de départ sont respectées. De nombreux utilisateurs ont déjà été séduits par ce logiciel, permettant une négociation considérée comme plus sûre et moins chère de leurs contrats.

Lire aussi > Les banques nationales face à la folie Bitcoin, de l’inquiétude à l’ignorance

+ 7400% en un an

Lorsqu’il a créé cette monnaie suite à la découverte du Bitcoin, son fondateur, Vitalik Buterin, ne s’attendait pas à un tel succès. « Quand j’ai mis au point Ethereum, ma première pensée a été, d’accord ce truc est trop beau pour être vrai », déclara-t-il. Au total, la crypto-monnaie aura progressé de 7 400% en un an.

CIM Internet