Paris Match Belgique

Kodak lance sa propre cryptomonnaie et explose en bourse

kodak

Son nom : le KodakCoin. | © IMAGO

Economie

L’ancien géant de la photographie Kodak a annoncé le lancement de sa propre monnaie virtuelle, centrée bien sûr sur son domaine de prédilection, le KodakCoin.

Depuis sa faillite en 2013, Kodak s’était plutôt fait discret. Mais depuis mardi 9 janvier, l’ancien géant américain revient en force. Son cours de bourse a plus que doublé en seulement une journée. La cause ? La société venait d’annoncer le lancement de KodakCoin, sa propre cryptomonnaie. Centrée sur la photographie, cette monnaie virtuelle devrait permettre « aux photographes et aux agences de mieux contrôler la gestion des droits d’auteurs », assure la société, rapporte le Huffington Post.

Lire aussi > Cryptomonnaies : En Islande, dans une « ferme » de bitcoins

Pour la plateforme KodakOne

À l’instar du bitcoin, Kodak utilise la technologie du « blockchain », des blocs de transactions codés et authentifiés s’ajoutant les uns aux autres pour former un registre public réputé infalsifiable. La société a ainsi créé une plateforme de gestion de droits d’auteur, intitulée KodakOne. « Grâce à l’utilisation de la technologie de la chaîne de blocs, la plateforme KodakOne va créer un registre de droits de propriétés numériques et cryptés permettant aux photographes d’enregistrer leur production, nouvelle et ancienne, qu’ils pourront ensuite proposer sous licence », a expliqué l’entreprise dans un communiqué.

Lire aussi > Ethereum, la cryptomonnaie qui talonne le Bitcoin

Ce système devrait donc permettre aux photographes d’être payés en KodakCoin après la vente d’une de leurs images. Encore mieux : La société promet aussi de « scanner le web afin de débusquer les photographies enregistrées sur la plateforme et utilisées sans autorisation », rapporte l’AFP, citée par Le Figaro. Pour les photographes professionnels, ce système pourrait être « la solution à ce qui semble un problème insoluble », a commenté le patron du groupe Jeff Clarke.

Mots-clés:
crypto-monnaie Kodak
CIM Internet