Paris Match Belgique

Quelques chiffres fous sur Alibaba qui s’installe à Liège

alibaba liège

La surface de l'entrepôt à Liège devrait avoisiner les 380 000 m2. Un développement européen qui devrait être suivi par d'autres. | © AFP / China OUT.

Economie

Le responsable européen d’Alibaba a confirmé que le géant chinois de l’e-commerce implantera bien son premier hub européen à Liège. La ville principautaire a été désignée – aux côtés de Hong Kong, Dubaï, Kuala Lumpur et Moscou – comme nouvelle plaque tournante.

 

La venue de la société chinoise avait été annoncée déjà l’été dernier par Charles Michel mais les Pays-Bas avaient laissé entendre peu après qu’ils pourraient rafler la mise. Ce ne sera pas le cas comme l’a expliqué dans ses pages du 13 novembre le journal L’Echo. Si Terry von Bibra confirme l’arrivée du pôle logistique, il reste par contre vague sur le calendrier: La surface de l’entrepôt devrait avoisiner les 380 000 m2. Un développement européen qui devrait être suivi par d’autres dans un futur proche, explique le quotidien.

27 milliards d’euros en 24 heures

C’est le chiffre d’affaires réalisé par Alibaba lors de la fameuse fête des célibataires en Chine. Le 11 novembre, autrement fêté en Europe, y est en réalité dédié à une journée de ventes promotionelles exceptionnelles constituant l’un des plus gros événements d’e-commerce de la planète. BFM Business a ainsi calculé que ces ventes effectuées sur une journée seulement (27 milliards) dépassaient le PIB de la Lettonie  (24,4 milliards euros) tout en égalant le chiffre d’affaires 2017 d’un groupe comme L’Oréal. Notons qu’Alibaba a révisé à la baisse sa prévision de croissance annuelle pour 2018 début novembre. Ce chiffre fou constitue un nouveau record pour Alibaba !

Jack Ma, le puissant patron du groupe Alibaba, lors de la fête des célibataires. © AFP / China OUT.

1 milliard ‘claqué’ en deux minutes par les Chinois

Le géant de la vente sur Internet a enregistré un chiffre d’1,27 milliard d’euros en l’espace de deux minutes à l’occasion justement du jour des célibataires. Une occasion de doper massivement leurs ventes. La fête est apparue dans les milieux estudiantins courant des années 1990, en contre-poids à la Saint-Valentin. Cet événement est devenu le plus important du genre à travers le monde, loin devant les Black Friday et Cyber Monday américains réunis. Les produits de Xiaomi, d’Apple et de Dyson sont les plus populaires. La date du 11/11, succession du chiffre 1, reflète le fait d’être seul.

634 millions d’utilisateurs actifs chaque mois

C’est un atout non négligeable et une fidélité qui… paie. Alibaba dispose d’une application dédiée, Taobao, présente sur pratiquement tous les smartphones en Chine. Elle est utilisée tous les mois par 634 millions d’utilisateurs actifs. L’immense marché chinois compte déjà près de 800 millions d’internautes et représente un moyen de cibler une clientèle partout dans les petites villes. La Chine est très demandeuse en produits de luxe.

434 000 emplois européens à la trappe

Selon l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO), la contrefaçon, la plate-forme de vente en lignes continue d’en regorger malgré quelques efforts, ferait perdre 434 000 emplois en Europe, ainsi que 60 milliards d’euros chaque année. Dans un communiqué récemment transmis à l’AFP, Alibaba assurait que ses méthodes de protection de la propriété intellectuelle sont « parmi les meilleures du secteur » et dit être « en permanence à la recherche de moyens de les améliorer ». Pourtant, on y trouve de multiples contrefaçons de marques telles que Louis Vuitton, Longchamp, Calvin Klein, Adidas, Lego…

Contrefaçon flagrante de la marque Calvin Klein… © FRED DUFOUR / AFP.

Comme le révélait à l’agence de presse Delphine Sarfati-Sobreira, directrice générale à Paris de l’association Unifab, « une entreprise sur deux en est victime. Elles engagent des frais gigantesques pour lutter contre ce fléau, qui peuvent atteindre 10% de leur chiffre d’affaires ».

Lire aussi > Sneakers de luxe : Dans un atelier de « la capitale chinoise des contrefaçons »

+90% de recettes dans le cloud

Les recettes d’Alibaba dans l’informatique dématérialisée, dans laquelle la société investit lourdement, ont quasiment doublé au deuxième trimestre sur un an (+90%), à 825 millions de dollars (734 millions d’euros).

Comme l’explique Les Échos, Alibaba Cloud est le quatrième acteur mondial du cloud computing. Cette technologie permet à des entreprises ou des quidams de stocker leurs ressources informatiques (données, fichiers, apps…) sur une plate-forme virtualisée. On y accède ensuite en tout temps via une connexion sécurisée. Une externalisation qui doit mener les entreprises vers d’importantes économies. En Chine, Alibaba Cloud est déjà le numéro 1. Les Échos nous apprend ainsi que 40 % des sites web de la deuxième économie mondiale utilisent ses services de sécurité ou d’hébergement…

Le boss pèse 30,4 milliards d’euros

Jack Ma, co-fondateur et président exécutif du groupe Alibaba, vaut quelques 30 milliards d’euros selon Forbes. C’est une fortune gigantesque pour l’ancien professeur d’anglais. Mais qui ne le place qu’en 20ème position du classement actuel des hommes les plus riches de la planète. Assez loin finalement des 99 milliards de Jeff Bezos, patron d’Amazon.

Jack Ma en présence du roi Philippe en 2016 au palais de Laeken. © BELGA PHOTO / LAURIE DIEFFEMBACQ.
CIM Internet