C’est officiel, Donald Trump ne publiera pas ses déclarations d’impôts

C’est officiel, Donald Trump ne publiera pas ses déclarations d’impôts

Mes impôts ? Niet ! | © Belga/XD xVanxTinex xFuturexImage

Economie

Kellyanne Conway, la conseillère de Donald Trump, a confirmé à la chaîne ABC News, que le nouveau président des États-Unis ne publierait pas ses déclarations d’impôts. Une première dans l’histoire américaine.

 

Quelques jours après son investiture, l’ex-directrice de campagne du candidat Trump devenue conseillère du président de Donald Trump, a affirmé qu’il ne rendra pas publiques ses déclarations d’impôts car « cela ne les intéressait pas » en parlant des Américains. « Ils ont voté pour lui, et laissez-moi éclaircir ceci : la plupart des Américains se préoccupent de ce à quoi ressembleront leurs impôts sous l’administration du président Trump, et pas des siens ». Pourtant, un récent sondage réalisé par le « Pew Research Center » indique bien qu’une majorité de la population américaine (74 %), dont également une majorité des Républicains, estime que le nouvel occupant de la Maison Blanche devrait rendre les documents relatifs à ses revenus et impôts accessibles au public. Encore en campagne, le nouveau président des États-Unis avait par ailleurs refusé de rendre publique ses déclarations de revenus affirmant qu’elles « n’intéressaient que les journalistes ».

Donald Trump est le premier président, depuis des décennies, qui a refusé jusqu’ici de le faire. La nébuleuse immobilière sur laquelle est basée sa fortune reste en grande partie opaque, et le New York Times avait révélé en octobre 2016 qu’il avait utilisé un stratagème douteux dans les années 90 pour éviter de déclarer des centaines de millions de dollars de revenus imposables. Le magnat de l’immobilier avait promis durant la campagne qu’il dévoilerait ses feuilles d’impôt dès qu’un audit aura été effectué. Une promesse qui ne sera donc pas tenue…

Une pétition lancée le 20 janvier appelant Donald Trump à publier sa déclaration a déjà recueilli plus de 200 000 signatures, ce qui implique une réponse obligatoire de la part de la Maison Blanche sous moins de 24 heures après la publication de cette dernière sur le site petitions.whitehouse.gov. De son côté, Wikileaks invite les internautes à leur envoyer la déclaration d’impôts de Trump au cas où ils se la procureraient et de leur filer un coup de pouce pour la rendre publique.

 

(Avec Belga)


À lire aussi > La réponse de Donald Trump aux manifestants

 

Mots-clés:
USA président impots
CIM Internet