Paris Match Belgique

Le Kakeibo, la méthode japonaise qui permet de gérer ses dépenses comme un pro

kakeibo gestion des comptes

Image d'illustration. | © Capture d'écran Instagram / @___riiaaa___.

Economie

Dites adieu aux achats compulsifs et trouvez la recette miracle du bonheur financier.

En ce début d’année, chacun y va de sa bonne résolution : se (re)mettre au sport, manger plus sainement ou aider son prochain, tout est bon pour tenter d’être une meilleure version de soi. Mais la préoccupation qui revient le plus souvent est sans hésitation cette volonté de freiner les dépenses et (enfin) mettre de côté. Ça tombe bien, on a trouvé un remède pour se faire violence avec assiduité. Nous venant tout droit du pays du Soleil-Levant, la méthode Kakeibo fait des miracles.

Lire aussi > C’est quoi le Nunchi, le superpouvoir coréen du bonheur et du succès ?

Le Kakeibo se présente sous la forme d’un carnet censé vous aider à comprendre vos dépenses et à faire le point sur vos différents budgets. L’objectif est simple : limiter les écarts et économiser. Popularisée il y a plus de 100 ans par la journaliste japonaise Hani Motoko, qui était persuadée que le secret du bonheur résidait en une parfaite stabilité financière, la technique fait depuis le bonheur des ménages japonais, comme nous l’indique Korii.

1 cahier, 1 stylo… et de la rigueur

Un procédé qui se veut volontairement très simple, efficace et très graphique, et ce pour avoir une vue claire et concrète de vos finances. Pour l’appliquer, rien de bien compliqué : il vous faudra seulement vous munir d’un livret et d’un stylo.

Le but de la méthode Kakeibo est de garder à la fin de chaque mois une trace de ce que vous avez dépensé au cours des 30 ou 31 précédents jours. En vous munissant d’un cahier qui sera dédié à cet effet et d’un stylo, vous allez donc devoir classer et ranger vos transactions dans plusieurs catégories.

maneki-neko
Maneki-neko + Kakeibo = la voie de la richesse. © Unsplash / Alain Pham.

Tout d’abord dans un coin en haut de la feuille indiquez votre situation financière actuelle : votre salaire mensuel, vos charges fixes (loyer, facture téléphone, internet, électricité …). Après avoir fait cela vous saurez combien d’argent vous êtiez supposés avoir à votre disposition pour le mois. Ensuite vous allez devoir diviser la page en quatre grandes colonnes correspondant aux en-têtes suivants :

Survie : tous les frais réguliers et nécessaires inhérents à la nourriture, aux transports, etc…
Culture : tout ce qui concerne vos activités culturelles (théâtre, livre, cinéma, musée, concert)
Facultatif : pour les petits plaisirs comme un bon resto ou un craquage pendant les soldes.
Imprévus : pour quand votre chaudière vous lâche en plein hiver.

Lutter contre l’impulsivité et appréhender ses émotions

Le Kakeibo n’est pas là pour vous faire culpabiliser mais bien vous rendre plus organisé et laisser l’impulsivité de côté. Plus qu’une simple méthode, il s’élargit à une philosophie de vie et relie les dépenses aux émotions. Pourquoi ai-je envie d’acheter cette paire de sneakers alors que j’en ai déjà une armoire remplie ? Cette dépense est-elle vraiment nécessaire à mon bien-être ? Le kakeibo veut vous questionner sur l’utilité de vos achats tout en vous rendant heureux.

D’autres techniques optionnelles sont également susceptibles d’alléger votre portefeuille : retarder un achat de 24h pour savoir si votre envie ne tient que du caprice, préférer le paiement en espèces à celui par carte bancaire ou par virement (on a tendance à dépenser davantage lorsque l’achat est virtuel) ou encore réfléchir à deux fois avant d’acheter un produit soldé (S’il n’était pas en réduction, est-ce que je l’achèterais ?).

Sarah Harvey, journaliste à CNBC, va même jusqu’à consulter son relevé de compte bancaire tous les matins, au saut du lit. Elle cite l’exemple de l’une de ses amies, qui a collé sur sa carte de crédit le message « Est-ce que tu en as vraiment besoin ?».

Lire aussi > La technique infaillible pour économiser 1500€ sans (trop) de difficultés

Affublé de votre carnet et de tous ces petits réflexes, vous voilà parés pour une année 2020 pleine de fortune.

CIM Internet