Donald Trump : ses mesures protectionnistes pourraient menacer 5 000 emplois en Belgique

Donald Trump : ses mesures protectionnistes pourraient menacer 5 000 emplois en Belgique

Vidéo Economie

Si le nouveau président américain Donald Trump instaure des droits de douane plus élevés comme il l’a promis, la Belgique serait pénalisée en termes d’emploi et de croissance.

 

Donald Trump marque une fois de plus la rupture avec Barack Obama. Cette fois, sur le libre-échange. Comme le rapporte le journal De Tijd, 1 200 à 5 000 emplois belges seraient en péril si les droits de douane augmenteraient.

Ces mesures protectionnistes pourraient également coûter de 0,1 à 0,42% de croissance à l’économie belge, selon des simulations effectuées par Hylke Vandenbussche, professeur d’économie internationale à l’université belge KU Leuven située à Louvain. Les États-Unis appliquent actuellement une taxe moyenne de 2,1% sur les importations européennes. Donald Trump a annoncé son intention de faire grimper ce taux à 5%, voire 15% temporairement. La Belgique exporte directement et indirectement quelque 8,2 milliards de dollars (7,6 milliards d’euros) vers les États-Unis. Ces activités représentent environ 54 000 postes, soit 1,2% de l’emploi dans le pays.

 

(Avec Belga)


À lire aussi > Ces visages politiques qui détestent l’Europe, l’Islam et se rêvent en « Trump » européens 

Mots-clés:
vidéo Belgique emplois
CIM Internet