Paris Match Belgique

Le Salvador va devenir le premier pays où il sera possible d’utiliser le bitcoin comme monnaie

Le Salvador va devenir le premier pays où il sera possible d'utiliser le bitcoin comme monnaie

On pourra payer directement en Bitcoin dans les magasins. | © Pexels / Worldspectrum

Economie

Cela permettrait des transferts d’argent plus directs, sans que des « millions de dollars » n’aillent dans les poches d’intermédiaires.

 

Le président du Salvador, Nayib Bukele, a annoncé qu’il enverrait la semaine prochaine au Congrès un projet de loi visant à faire du bitcoin une monnaie légale dans ce pays d’Amérique centrale, ce qui constituerait une première mondiale.

L’annonce a été faite dans un message diffusé samedi lors de la conférence Bitcoin 2021 à Miami, en Floride, au cours d’une présentation animée par Jack Mallers, fondateur de la société de porte-monnaie numérique Strike. L’objectif est de générer des emplois et de « permettre une inclusion financière à des milliers de personnes qui sont en dehors de l’économie légale », a expliqué le président, précisant que « 70 % de la population n’a pas de compte en banque et travaille dans l’économie informelle ».

Lire aussi > Cryptomonnaie : Il meurt avec son mot de passe et 190 millions de dollars se retrouvent bloqués

Le gouvernement salvadorien n’a pas encore détaillé le projet de loi qui doit être examiné par le parlement, dominé par les alliés du président. Cependant, Jack Mallers a déclaré avoir travaillé avec le président Nayib Bukele pour établir la logistique de cette initiative. « Ils m’ont demandé d’aider à rédiger un projet de loi et m’ont dit qu’ils considéraient le bitcoin comme une monnaie de classe mondiale et que nous devions mettre en place un plan bitcoin pour aider ces personnes. »

La solution pour augmenter la richesse de la population

Dans l’économie dollarisée du Salvador, les envois de fonds des Salvadoriens depuis l’étranger sont un soutien important et équivalent à 22 % du produit intérieur brut (PIB). Selon Nayib Bukele, le bitcoin représente « le moyen à la croissance la plus rapide pour transférer » ces milliards de dollars d’envois de fonds et pour éviter que des « millions de dollars » n’aillent dans les poches d’intermédiaires. « Grâce à l’utilisation du bitcoin, le montant reçu par plus d’un million de familles à faible revenu augmentera de plusieurs milliards de dollars chaque année. Cela améliorera la vie et l’avenir de millions de personnes », a affirmé le président.

Lire aussi > Le Bitcoin produit autant de CO2 que la ville entière de Las Vegas

Le bitcoin est un actif décentralisé et sans connexion directe avec l’économie réelle, qui repose sur les technologies de blockchain. Cette cryptomonnaie reste très volatile mais l’intérêt croissant d’institutions et d’entreprises considérées comme stables contribue à la faire peu à peu entrer dans les moeurs, au-delà des initiés.

Avec l’AFP

CIM Internet