Paris Match Belgique

250 entreprises belges refusent de quitter la Russie, malgré la guerre en Ukraine

boycott ukraine

Les filiales russes des entreprises belges représentent plusieurs milliards d'euros. | © Pixabay

Economie

Si la majorité des grandes filiales à travers le monde, telles qu’Apple ou McDonald’s, ont décidé de boycotter en cessant tout activité en Russie, certaines entreprises belges ne lâchent elles pas l’affaire.

La plupart des quelque 250 entreprises belges disposant d’établissements en Russie refusent de quitter le pays, même si elles désapprouvent fermement la guerre en Ukraine, rapporte samedi L’Echo. Les entreprises qui restent en Russie entendent notamment ne pas abandonner leurs collaborateurs et leurs clients russes.

Selon des données rassemblées par l’Echo, avec l’aide de Graydon et Creditsafe, les filiales russes des entreprises belges représentent plusieurs milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Lire aussi > La Belgique repousse de 10 ans sa sortie du nucléaire à cause de la guerre en Ukraine

Sur la seule année 2021, les entreprises belges ont investi pour 1,5 milliard d’euros en Russie. En 2021, 1.556 entreprises belges ont exporté pour 3,4 milliards d’euros de marchandises vers le pays présidé par Vladimir Poutine.

Pour certaines entreprises belges, il n’est toutefois plus possible de poursuivre leurs activités en Russie, comme le groupe de boulangerie La Lorraine, par exemple, qui a dû arrêter du jour au lendemain la construction d’une nouvelle usine. Celle-ci était en effet co-financée à hauteur de 50 millions d’euros par le fonds souverain russe RDIF.

Par Belga 

CIM Internet