Paris Match Belgique

Prix de l’essence : Et si notre salut venait du Canada ?

Prix de l'essence : Et si notre salut venait du Canada ?

Bientôt une baisse du prix pour les automobilistes ? | © BELGA PHOTO / ERIC LALMAND

Economie

Le pays a annoncé répondre « aux demandes d’aide » de ses « alliés ». Reste maintenant à savoir comment cela se traduira sur le prix à la pompe chez nous.

 

Le Canada a annoncé jeudi une augmentation de ses exportations de pétrole pour répondre « aux demandes d’aide » de ses « alliés, aux prises avec des pénuries » en raison du conflit en Ukraine. Une annonce qui devrait rassurer les marchés internationaux et les consommateurs alors que le prix au litre a dépassé la barre des deux euros il y a quelques jours.

En 2022, « l’industrie canadienne a la capacité d’augmenter progressivement ses exportations de pétrole et de gaz d’environ 300 000 barils par jour (200 000 barils de pétrole et 100 000 barils d’équivalent pétrole par jour de gaz naturel), afin de remplacer le pétrole et le gaz russes », a indiqué Jonathan Wilkinson, ministre canadien des Ressources naturelles, dans un communiqué.

Une solution à court terme…

Si le Canada se veut rassurant envers ses alliés, la solution ne serait pourtant pas si simple. Selon des observateurs et des analystes de l’industrie, « les producteurs pétroliers du Canada pourraient augmenter immédiatement leurs exportations, mais cela ne suffirait pas à combler le vide laissé par la Russie », peut-on lire dans le journal canadien La Presse.

Lire aussi > Le président américain Joe Biden est arrivé en Belgique, au siège de l’Otan (PHOTOS)

Les 30 chefs d’État de l’Otan se sont retrouvés aujourd’hui à Bruxelles pour parler de la guerre en Ukraine. À voir maintenant concrètement comment se traduiront les exportations canadiennes de pétrole sur les prix à la pompe en Belgique…

Mots-clés:
Canada prix pétrole essence
CIM Internet