Paris Match Belgique

« Compliqué l’univers de la cryptomonnaie ? Au contraire, rien de plus simple… »

Que faire au quotidien de sa crypto-monnaie ? Pas grand chose encore... du moins chez nous. | © DR

Economie

Journaliste à L’Echo Gilles Quoistiaux nous emmène, au travers d’un dialogue avec sa fille adolescente, dans l’univers de la cryptomonnaie. Didactique, informatif et finalement passionnant pour les adultes également ce livre Dis c’est quoi les crypto-monnaies !

Par Laurent Depré

Ce nouveau numéro de la collection « Dis c’est quoi », paru aux éditions de la Renaissance du livre, nous a tapé dans l’oeil. L’occasion était toute trouvée de parler de ces fameuses monnaies virtuelles dont le cours souffle le chaud et le froid depuis un an passant d’un extrême à un autre. Difficile aussi d’échapper à ces discussions en famille ou entre amis du style « tu en as toi des bitcoins ? Combien ? »

Première question, en forme de challenge pour notre interlocuteur, nous expliquer le concept en dix secondes ! « Il s’agit d’une monnaie virtuelle qui n’existe que sur internet. Que l’on va pouvoir acheter sur des applications mobiles et qui ne dépend pas du système bancaire traditionnel » s’exécute Gilles Quoistiaux en respectant le chrono.

Le livre assez court, il comporte moins de 100 pages, démarre sur la blague d’un papa à sa jeune fille en lui proposant de lui verser dorénavant son argent de poche en… bitcoins. Chaque mois, elle recevrait ainsi quelques 0,0012 bitcoins (Ndlr: taux au moment de l’écriture du livre). Stupeur et tremblement du côté de l’adolescente qui ne sent pas trop le plan du « padre ». Toute la collection littéraire « Dis c’est quoi » s’articule, quel que soit le sujet, sur ce même principe d’un apprentissage sous la forme d’un dialogue constructif entre un parent et son ado. Rencontre avec l’auteur.

Parismatch.be. La cryptomonnaie, ce n’est que pour les Geeks ?
Gilles Quoistiaux. « Au début, ce sont surtout les « geeks » qui s’y sont intéressés. Aujourd’hui, les derniers chiffres à disposition sur les cryptomonnaies recensent 200 millions d’utilisateurs dans le monde ! La banque centrale européenne confirme d’ailleurs qu’en 2022, 10% des ménages européens possèdent de la cryptomonnaie. Et pour la Belgique, ce ne sont pas moins de 500 000 personnes qui en ont. La communauté s’élargit donc et touche les jeunes investiseurs. »

Votre livre est construit sur le dialogue avec votre adolescente. Vous lui faites la blague de vouloir lui verser son argent de poche en… bitcoins. Réaction médusée !
« Ce livre est vraiment basé sur un échange réel avec ma fille de quinze ans. Donc, on se pose toute une série de questions assez basiques et concrètes sur les cryptomonnaies. Nous en arrivons à la conclusion, concernant l’argent de poche, qu’il serait risqué pour elle que je le lui verse effectivement en bitcoins. Je lui explique qu’à cause de la volatilité de cette monnaie, il y a des mois où elle sera très heureuse et d’autres pas du tout ! « 

La « génération Z » est-elle plus à même de comprendre le monde des cryptomonnaies ?
« Cela intéresse tout particulièrement les jeunes générations qui téléchargent les applications. Une grande partie de la population estime que c’est complexe une cryptomonnaie… Hors, c’est tout le contraire, c’est assez simple. On télécharge l’application, on s’identifie en se créant un compte, on envoie de l’argent via un virement bancaire traditionnel… Et en quelques minutes, vous avez accès à ce marché. C’est un secteur plus séduisant pour les jeunes que les banques classiques. La preuve : il existe aujourd’hui  20 000 monnaies virtuelles en circulation. Des influenceurs mettent en avant telle ou telle cryptomonnaie. Chacune développe son logo, son univers… Cela attire, nous ne sommes pas loin du marketing ! »

Dans cryptomonnaie il y a cryptographie. Pouvez-vous nous en parler ?
« Il s’agit d’une technologie extrêment sécurisée qui permet les transactions virtuelles en cryptomonnaies. C’est le principe de la ‘blockchain’ qui est une sorte de registre en ligne utilisé par la communauté des utilisateurs et qui va tracer depuis leur origine l’ensemble des transactions en bitcoins ou autres. »

Une aubaine pour les réseaux mafieux ?
« Ne nous leurrons pas, c’est une monnaie utilisée également par les circuits criminels qui n’ont cependant pas attendu la cryptomonnaie pour déjà faire des transactions en monnaies traditionnelles. L’absence actuelle de véritable régulation entraîne de facto un risque accru de voir des transactions plus opaques s’y effectuer… »

Où en seront les cryptomonnaies dans 5 ans ?
« Probablement, il y aura une plus forte adoption encore de ces monnaies. C’est la tendance actuelle du moins. En ce qui concerne la valorisation du marché, c’est plus compliqué à établir. En 2022, nous en sommes à plus ou moins 2 000 milliards de dollars investis. La question centrale est la suivante : ce mouvement spéculatif va-t-il s’arrêter à un moment ? Est-ce que la cryptomonnaie, comme le projet de base l’entendait, va-t-elle s’imposer comme l’Euro en tant que monnaie d’échange dans les commerces du monde entier ? C’est la grand pari ! »

Dis, c’est quoi les crypto-monnaies ?
de Gilles Quoistiaux
chez La Renaissance du livre
Collection(s) : Dis, c’est quoi ?

 

©DR
CIM Internet