Paris Match Belgique

Exode belge en Sicile dans un village où les maisons sont en vente pour 1 euro

Mussomeli

Mussomeli, un village où les Belges viennent investir à (très) bas prix | © Flickr @ Walter Gianno

Economie

Tandis que les experts président que l’accès à l’immobilier en Belgique sera bientôt réservé aux privilégiés, les résidences secondaires, elles, sont déjà l’apanage des gens aisés. En théorie, du moins: en pratique, 14 Belges viennent d’acquérir une maison de vacances à Mussomeli et Acquaviva, en Sicile. 

Pourquoi ces villages en particulier ? Parce que pour y attirer des habitants, les autorités ont eu l’idée de mettre en vente les maisons au prix de 1 euro. Ou comment être soudain l’heureux propriétaire d’une résidence secondaire pour moins que le prix d’un sachet de frites. C’est ainsi que Sofiance, un Liégeois d’une quarantaine d’années, a expliqué à La Capitale avoir pu s’offrir une villa à trois étages avec jardin. Une propriété cossue, qu’il aurait payé 250 000 euros au bas mot s’il avait voulu l’acheter à Liège.

Lire aussi > Comment (potentiellement) devenir propriétaire d’une maison londonienne pour 5 euros

Sur sa lancée, 13 autres Belges dont 2 Flamands ont également investi ces dernières semaines dans les petits villages d’Acquaviva et Mussomeli, respectivement 2 000 et 12 000 habitants. Et derrière cet engouement des Belges pour l’immobilier dans cette région reculée de la Sicile, on retrouve Flavio Cioffi, 33 ans, originaire de Sambreville mais extrêmement attaché à ses racines.

Citoyen d’honneur

« La grand-mère de ma femme est originaire de Mussomeli, et c’est grâce à elle que j’ai découvert la beauté du village. Mais aussi les périls qui le guettaient : les vieux restent, mais les jeunes, eux, vont chercher du travail ailleurs, alors le village se vide progressivement ». Pour lutter contre la dépopulation, Flavio a donc eu l’idée de mettre sur pied le système des maisons à 1 euro, et de diffuser la bonne parole en Belgique. Des efforts qui lui ont valu d’être nommé citoyen d’honneur de Mussomeli. Et Flavio d’ajouter, enthousiaste : « la région devient une véritable petite Belgique ». C’est connu, les Belges ont une brique dans le ventre, et en Sicile, les prix de l’immobilier sont foncièrement plus faciles à digérer.

 

CIM Internet