Paris Match Belgique

À 6 ans, il est déjà multimillionnaire grâce à ses vidéos YouTube

youtube

Son métier ? Critique de jouets. | © YouTube

Economie

En empochant plus de neuf millions d’euros en un an, le petit Ryan se place à la huitième position des YouTubeurs les mieux payés du monde, selon le magazine Forbes. Comment ? En réalisant le rêve de tout gosse de six ans : en jouant.

À six ans, la plupart des enfants jouent sagement (ou non) aux Playmobils dans leur chambre. Ryan, lui, gagne des millions en faisant exactement la même chose. Ou presque. La recette de sa fortune est simple : il déballe des jouets, les essaie et donne une évaluation, sous la caméra de ses parents. Avec plus de 800 vidéos, sa chaîne YouTube « Ryan ToysReview » est suivie par plus de 10 millions de personnes. « Une critique de jouets pour enfants par un enfant », peut-on lire dans la description de la chaîne lancée par ses parents en 2015. Et le concept, aussi simple soit-il, fonctionne à merveille. Le petit testeur de jouets est devenu le huitième youtubeur le mieux payé du monde, selon le classement établi par Forbes, en gagnant 11 millions de dollars, soit 9 millions d’euros, cette année.

Lire aussi > Cyprien : les confessions de la star de YouTube

L’idée est venue de l’enfant lui-même. Dans une interview pour Tubefilter, repéré par L’Obs, sa maman explique en 2016 que Ryan, 3 ans à l’époque, regardait des chaînes YouTube d’enfants et aurait demandé : « Comment ça se fait que je ne sois pas sur YouTube alors que tous les autres enfants y sont ? » En moins de trois ans, ses vidéos ont généré près de 17 milliards de vues et certainement autant d’achats de jouets pour des enfants à l’écoute de ses conseils précieux. Depuis, sa mère a dû quitter son emploi de professeur de chimie pour se consacrer à temps plein à ses vidéos : « Nous postons une nouvelle vidéo chaque jour, et en général nous filmons deux ou trois vidéos en une fois, deux ou trois fois par semaine. Nous essayons de ne pas perturber le programme de maternelle de Ryan, alors la plupart des tournages ont lieu pendant le week-end, et nous faisons ensuite le montage pendant qu’il est à l’école », souligne la maman.

Lire aussi > Espion ou compagnon ? YouTube lance une nouvelle campagne qui vous observe

Comment allier plaisir et business

Avec autant de vidéos et de jouets, Ryan doit être à l’étroit dans sa chambre. Heureusement, non. Si une pièce est consacré au stockage des jouets, la plupart d’entre eux sont donnés à des œuvres de charité, peut-on lire dans la description de la chaîne. Selon un article du Guardian, publié en 2016, Ryan est loin d’être le seul à être populaire pour ses déballages de paquets. Sur les 100 premières chaînes de YouTube, en audience, 20% sont consacrées à des enfants déballant des jouets. Le petit de six ans est le mieux payé d’entre eux mais sa maman assure que que dès lors que Ryan n’amusera plus, ils arrêteront tout. Qui a dit qu’un enfant se lassait toujours très vite ?

CIM Internet