Paris Match Belgique

Australie : Quand Sydney croule sous la chaleur

Le dernier jour aussi chaud remonte à l'année 1939, avec 47,8 degrés enregistrés. | © Belga

Environnement

Chaud... Beaucoup trop chaud. Avec des températures jusqu'à 47,3 degrés, la ville australienne n'avait pas eu aussi chaud depuis 1939.

 

Alors que la Belgique vient de classer l'année 2017 cinquième sur le podium des années les plus chaudes de l'histoire des relevés climatiques, les hausses de températures ne se font pas toujours ressentir dans la grisaille du plat pays. Pourtant, une fois de plus, la température moyenne globale à la surface de la terre a dépassé de nouveaux records de chaleur.

2015, 2016, 2017... Les canicules deviennent de plus en plus fréquentes dans certaines régions du monde. Notamment en Australie, où la ville de Sydney vient d'enregistrer ce dimanche sa journée la plus chaude depuis 1939, avec des températures atteignant 47,3 degrés à certains endroits.

Lire aussi > La chaleur extrême pourrait rendre l'Asie du sud en partie invivable d'ici 2100

L'été dernier, la ville la plus peuplée d'Australie connaissait déjà une période estivale exceptionnellement chaude. D'après le bilan des climatologues, l'été 2017 fut le plus chaud jamais enregistré à Sydney. Le réchauffement climatique étant responsable de ces températures hors norme dans le sud-est de l’Australie, dépassant les 36 degrés à l'époque.

Coup de chaud pour les joueurs de tennis

Les participants à la finale des Ashes au Sydney Cricket Ground ont particulièrement souffert de la chaleur. Le tournoi de tennis de Sydney a également du être interrompu lorsque le mercure a dépassé 40 degrés. La joueuse Kristina Mladenovic, victime d'un coup de chaud, a abandonné sa rencontre avant la fin, selon la chaîne australienne ABC.

CIM Internet