Paris Match Belgique

Une colonie géante d’1,5 million de manchots Adélie découverte en Antarctique

Les Danger Islands abritent 751 527 couples de manchots Adélie. | © AFP PHOTO / Louisiana State University / Michael Polito

Environnement

Une équipe de chercheurs a fait la découverte d’une colonie géante de manchots d’Adélie, sur un archipel isolé de l’Antarctique.

 

« Au début, j’ai pensé que c’était une erreur ». Mais non, c’était bel et bien « une découverte majeure ». Une équipe de chercheurs a découvert une colonie de plus de 1,5 million de manchots Adélie, sur un archipel isolé de l’Antarctique, a-t-on appris par l’AFP ce vendredi 2 mars.

Découverte surprise

Publiée dans la revue Scientific Reports, l’étude révèle que « les Danger Islands abritent 751 527 couples de manchots Adélie ». Une belle surprise pour ces scientifiques qui savaient que l’espèce rare à ventre blanc, à tête noire et aux yeux cerclés de blanc était installée dans la région, mais pas en si grand nombre. « Ça a été une expérience incroyable, de trouver et de compter autant de manchots », commente dans un communiqué Tom Hart, chercheur au département de zoologie d’Oxford et membre de cette équipe de scientifiques.

Lire aussi > Antarctique : quand la mer glacée prend des airs de « peau de dragon »

Au total, le recensement effectué à l’aide de drones, de photographies et de comptage manuel compte près de deux millions de manchots Adélie, soit « plus que dans tout le reste de la péninsule antarctique », note l’étude. Les îlots abritent ainsi la troisième et la quatrième colonie la plus importante au monde.

AFP PHOTO / WHOI/MIT AND AFP PHOTO / Thomas Sayre-McCord

Espèces en danger

L’objectif derrière cette étude est désormais de mettre en place des mesures pour préserver ces populations, menacées par le réchauffement climatique. « Maintenant que nous savons que ce petit groupe d’îles est si important, on pourrait envisager de le protéger plus de la pêche au krill », responsable en grande partie du déclin des espèces de manchots, le krill (crevette) étant à la base de leur alimentation.

CIM Internet