Paris Match Belgique

Comment le roadster d’Elon Musk pourrait infecter l’espace

Et si Elon Musk avait sous-estimé certains risques ? | © SPACEX

Environnement

Le véhicule Tesla mis en orbite est une « menace biologique » en puissance estiment des scientifiques. 

L’image avait tout pour faire parler d’elle. Lorsque le milliardaire Elon Musk lance sa super fusée SpaceX Falcon Heavy direction Mars, elle contient un coupé Tesla rouge pétant. Au volant, on trouve un astronaute en plastique nommé Starman – une référence à David Bowie - et Space Oddity tourne en boucle sur l’autoradio. Et si la scène fait sourire, elle inquiète aussi certains scientifiques. Et si Elon Musk avait sous-estimé certains risques ?

Pas stérilisé

Les scientifiques avancent que des microorganismes et des bactéries provenant de la Terre pourraient ainsi pénétrer l’atmosphère de Mars. La cause ? L’équipe de Space X n’aurait pas stérilisé le véhicule. Habituellement, c’est l’Office of Planetary Protection qui s’en charge, mais étant donné que le roadster n’est pas censé atterrir, il n’aurait pas été jugé utile de le faire explique First Post.

Lire aussi > Falcon Heavy : Elon Musk publie une vidéo depuis la voiture mise en orbite

Mars en danger ?

La planète Mars pourrait potentiellement « être infectée par la vie terrestre », juge Jay Melosh, professeur à la Purdue University.  « Est-il possible que les organismes de la Terre soient mieux adaptés que ceux de Mars, qu’ils les remplacent et les contaminent au point que nous ne saurons jamais comment est la vie là-bas (…) ? Nous l’ignorons », estime-t-il. « La quantité de bactéries sur la Tesla peut être considérée comme une menace biologique, un duplicata de la vie sur Terre », tranche un autre professeur de l’université.

Pas de panique, les températures extrêmes et la pression basse de l’espace devraient sûrement venir à bout de cette menace.

CIM Internet