Paris Match Belgique

Le dernier rhinocéros blanc du Nord mâle est mort

Sudan s'est éteint à l'âge de 45 ans au Kenya | © OI Pejeta

Environnement

Sudan, le dernier rhinocéros blanc mâle du Nord, est mort à l’âge de 45 ans au Kenya, ainsi que l’ont annoncé les responsables de l’Ol Pejeta Conservancy et le zoo Dvůr Králové. 

Dans un communiqué empli d’émotion diffusé sur son compte Twitter, la réserve pour animaux sauvages qui abritait Sultan a fait part de sa « grande tristesse », expliquant que l’animal était mort des suites de complications dues à son âge. Suite à d’importants problèmes musculaires et à une série de blessures ouvertes, Sudan ne pouvait plus se lever et souffrait énormément, ce qui a poussé les responsables de la réserve à prendre la décision de l’euthanasier.

Lire aussi > Couper les cornes des rhinocéros, une solution pour les protéger du braconnage

Une décision d’autant plus compliquée que Sudan était le dernier représentant mâle de l’espèce des rhinocéros blancs du Nord. Trois spécimens de cette espèce ces trois dernières années, et en octobre 2014, le dernier spécimen mâle apte à la reproduction naturelle était décédé. Il ne reste aujourd’hui que des spécimens de rhinocéros blancs du Nord au monde, la femelle Najin et sa fille Fatu, qui vivent dans la même réserve que celle où s’est éteint Sudan. Les seuls espoirs de sauver l’espèce reposent donc sur des tentatives de fécondation in vitro grâce à la semence de rhinocéros blanc du Nord précédemment récoltée.

CIM Internet