Paris Match Belgique

Avec #Toolatergram, WWF alerte sur le désastre écologique que nous vivons

wwf

La forêt guyanaise menacée par un projet de mine industrielle. | © WWF

Environnement

Afin d’interpeller sur les ravages de la pollution, WWF France a lancé une campagne coup de poing en publiant des lieux qui disparaissent sous nos yeux.

Qui n’a jamais jalousé les blogueurs de voyage qui parcourent la monde à la recherche des plus belles plages (et du plus beau cliché), tout en cliquant sur la localisation pour ajouter la destination sur une bucket list irréalisable ? WWF l’a bien compris. Pour sa dernière campagne, l’organisation de protection de la nature s’est associée avec neuf influenceurs qui ont partagé des photos de paysages paradisiaques sur leurs comptes Instagram, suivis par des milliers de personnes. Les plus curieux auront remarqué que ces dits-paysages n’étaient pas localisés. La raison est bien simple, et malheureuse : ces lieux idylliques n’existent plus.

Lire aussi > Boracay, l’île paradisiaque devenue « fosse septique »

Tous ces clichés ont en réalité été retouchés. Ravagés par la déforestation et la pollution causées par l’homme, il suffit de faire défiler les photos pour découvrir le désastre écologique que nous vivons actuellement. La forêt guyanaise menacée par un projet de mine industrielle, la grande barrière de corail australienne sans couleurs ou encore le mont Blanc et l’île Sumatra en Indonésie victimes de leur succès touristique… Cet avant/après interpelle la jeune génération, présente en masse sur le réseau social, qui n’aura plus la chance d’observer ces lieux autrefois splendides. Malgré un hashtag signifiant « trop tard », la campagne de WWF ne se veut pas non plus fataliste et appelle à limiter la pollution de chacun pour éviter de perdre encore d’autres trésors environnementaux. « Mobilisons-nous pour protéger les endroits qui peuvent encore l’être« , peut-on lire en dessous de la vidéo reprenant les neuf destinations détruites.

 

Mots-clés:
écologie campagne WWF
CIM Internet