Paris Match Belgique

Le Portugal, un exemple européen en matière d’énergie ?

Au mois de mars 2018, 42.1% de l'énergie portuguaise était d'origine hydraulique. | © ©Unsplash/Alex Bykov

Environnement

En mars dernier, le Portugal a produit l’équivalent de 103% de sa consommation en électricité grâce à l’énergie verte. De quoi confirmer sa longueur d’avance en matière de transition énergétique.

 

Le Portugal fait rêver à plus d’un titre : ses plages, ses villes bariolées, sa gastronomie… Et son énergie verte ! Le mois dernier par exemple, perché au sud de la péninsule ibérique, le pays est parvenu à produire 4 812 gigawattheures d’énergie biodégradable, soit l’équivalent de 103% de sa consommation d’électricité mensuelle. Un record qui le conforte dans sa place de pionnier en matière de transition énergétique.

Lire aussi > En Belgique, la délocalisation touche aussi l’énergie verte

Cet exploit a été rendu possible grâce à 36 barrages, 261 parcs éoliens et une flopée de centrales biomasses et photovoltaïques. Pourtant, ce tableau dont la communauté internationale se réjouit, Bernie Sanders y compris, n’est pas sans imperfection. Si l’on regarde les rapports de REN (le gestionnaire du réseau électrique portugais) de plus près, on apprend qu’environ 17% de l’électricité consommée en mars reste issue de combustibles fossiles (gaz et charbon) ! 1 150 gigawattheures verts se sont donc évaporés.

©Pexels

Gaspillage vert, une solution européenne ?

Faute de technologie existante, il n’est pas possible de stocker l’énergie renouvelable. Même si 60% du temps, la production d’électricité verte était supérieure à la consommation en mars 2018, le Portugal a dû puiser de l’énergie issue de la combustion fossile 40% du temps restant.

Lire aussi > La plus vieille forêt du Portugal renaît de ses cendres

Une perte d’énergie qui aurait pu être évitée si par exemple, des câbles électriques avaient interconnecté le Portugal à d’autres pays. Auquel cas les surplus d’énergie verte produits auraient pu être utilisés par un autre état. Dans une Europe tournée vers toujours plus de durabilité, il reste encore à faire murir le projet…

CIM Internet