Paris Match Belgique

Le plastique, pas fantastique aux 20 km de Bruxelles

Sur le parcours, les points de ravitaillement sont nombreux. Leur point commun : le plastique. | © BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Environnement

Deux organisations de défense de l’environnement ont dénoncé le recours aux bouteilles en plastique jetables lors des ravitaillements des 20 kilomètres de Bruxelles ce dimanche.

« Les 300 000 bouteilles jetables que Spa distribue lors des 20 km de Bruxelles ne correspondent pas à l’image de pureté de Spadel [le producteur, NDLR]« , ont souligné ce dimanche les associations Conscious Crew et Recycling Netwerk Benelux, alors que les derniers coureurs foulaient encore le parcours des 20 kilomètres de Bruxelles, la course annuelle de la capitale.

Lire aussi > Les pailles en plastique pourraient disparaître de Bruxelles

Tout au long de la course, si les sponsors et leurs produits sont plutôt bien accueillis de la part des coureurs, les écologistes dénoncent une forme d’hypocrisie de la part de l’un des ravitailleurs de la boucle. « Ce producteur d’eau en bouteilles construit toute son image autour du respect de l’environnement, mais il n’hésite pas à distribuer 300 000 bouteilles qui ne servent que quelques minutes avant d’être jetées« . Aussitôt leur contenu avalé, les petites flasques en plastique – qui ne contiennent qu’une petite quantité d’eau pour le confort des coureurs – finissent en effet à la poubelle. Avec quelques 20 000 participants, c’est en effet une grande quantité de bouteilles qui est jeté, en fin de course.

©BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Lire aussi > Les microplastiques à l’assaut de la banquise de l’Arctique

Les organisations appellent ainsi Spadel à ne plus s’opposer au système de consigne sur les bouteilles en plastique et les canettes, qui est actuellement en discussion au sein des entités fédérées.

Avec Belga

CIM Internet