Paris Match Belgique

En Chine, des milliers de chiens et de chats tués pour être mangés

festival yulin

10 000 chiens et 4 000 chats sont tués chaque année au festival de Yulin en Chine. | © Image d'illustration / Unsplash

Environnement

Des chiens et chats ébouillantés et tués pour être mangés. Chaque année, le festival de Yulin dans le sud de la Chine, fait parler de lui. Malgré son aspect traditionnel, cet évènement annuel reste très controversé. (Attention, certaines images peuvent choquer les plus sensibles).

10 000 chiens et 4 000 chats. C’est le nombre de quadrupèdes tués chaque année durant le festival de Yulin, qui a lieu tous les 21 juin dans le sud de la Chine. Créé dans les années 1990 pour dynamiser l’économie de la ville, l’évènement est loin de faire l’unanimité.

Lire aussi > Trafic de chiens : halte au supplice

De vives protestations

En Chine et ailleurs dans le monde, le festival de Yulin est très mal perçu. D’ailleurs, en 2017, pas moins de 11 millions de personnes ont signé des pétitions afin de mettre fin au festival. À l’image de Yang Yuhua, qui milite pour que chiens et chats soient reconnus comme « des amis » et non des mets à déguster. « Ils ne devraient pas les tuer avec tant de cruauté. En plus, certains sont des chiens domestiques », déplore cette activiste au micro de Brut.

Toutefois, malgré les protestations et la pression de nombreuses ONG, la "fête de la viande de chien" ne sera pas interdite. Pendant ce festival, chats et chiens sont entassés dans des cages et parfois ébouillantés vivants avant d’être mangés.

Une vendeuse de viande de chien, à Yulin le 21 juin. © AFP PHOTO / STR / CHINA OUT

Une tradition ancestrale

Si la "fête du chien" reste inacceptable pour certains, elle est très bien acceptée pour d’autres. En effet, qu’elle soit préparée en ragoût ou sautée, la consommation de viande canine ou féline fait partie des traditions ancestrales chinoises. "Vous ne pouvez pas forcer l’opinion publique. Manger du chien, manger du poulet, manger du boeuf ou du mouton, c’est pareil", explique Li Yongwei, habitant de Yulin.

Lire aussi > Internet, cette menace pour les animaux sauvages

Chaque année, en Chine, entre 10 et 20 millions de chiens sont mangés. Pour remplir les assiettes, certains canidés sont dérobés à leurs propriétaires. Ainsi 87 % des fermiers de Yulin affirment avoir déjà perdu un chien…

CIM Internet