Paris Match Belgique

À Hawaï, l’éruption du Kilauea pourrait durer plusieurs années [PHOTOS]

Une rivière de lave de plus de 400 mètres coule depuis le sommet du volcan jusqu'à l'océan. | © EPA / BRUCE OMORI

Environnement

L’éruption du volcan Kilauea à Hawaï pourrait durer plusieurs mois, voire plusieurs années, selon des géologues américains.

La terrible et magnifique éruption volcanique, qui ravage depuis le mois de mai l’île principale de l’archipel d’Hawaï, n’est pas prête de s’arrêter. Rien de surprenant pour le volcan Kilauea, qui a connu pas moins de 64 éruptions depuis sa découverte en 1778 par James Cook.

I’ve been sitting here for an hour trying to encapsulate this day. I could tell you that there is a river of lava flowing at 10 million cubic meters per day, that even from thousands of feet away I could feel the heat on my face and the jolts as our helicopter caught pockets of warm and cool air. But nothing really conveys the humility, the delight, and the solemn awe of seeing new land form right before my eyes. – Truly once in a lifetime experience flying with volcanologist Jack Lockwood, @paradisehelicopters, and Hawaiian elder Uncle Earl as part of our curated Hawaii collection itinerary with @fshualalai. Thank you all for the privilege of your extensive knowledge. For those asking, the Big Island is still very much open and in need of tourism. Besides the loss of homes, I’m told the huge drop in visitors has been causing hardship for families. I hope that these images don’t scare you but rather help to reframe the fear into reverence🙏🏼 #fourseasons #hawaiibyFS – Photo @sam_kolder

Une publication partagée par Chelsea Y.✨🌊 Hawaii + Travel (@chelseakauai) le


Les équipes de géologues du United States Geological Survey ont ainsi déclaré que l’activité sismique observée pourrait durer plusieurs mois, et même plusieurs années. Depuis le 3 mai, plus de 700 habitations ont dû être évacuées et des milliers de personnes ont fui les zones sinistrées.

Un spectacle fascinant qui est surveillé de très près

© Unsplash / Julien Millet

Le Hawaiian Volcano Observatory s’inquiète des possibles changements de direction des coulées de laves, qui s’étendent déjà sur des dizaines de kilomètres. Ces coulées pourraient alors menacer encore plus d’habitations et de personnes vivant dans la région.

© EPA / Bruce Omori

Le volume de roche en fusion qui se trouve au sein du cratère est, selon les géologues, bien plus massif que lors des précédentes éruptions. 

Une éruption qui pourrait battre des records

« Le principal risque venu du cône source [colline formée par la lave au sommet] est une défaillance du système de chaîne qui permet de bloquer la lave. Cela pourrait détourner la plupart, si ce n’est toute la lave vers une nouvelle direction en fonction de l’emplacement de la brèche », expliquent les géologues dans leur rapport, qui a été mis en oeuvre pour aider les autorités de l’archipel à prévenir les nouveaux risques potentiels.

🎇 By @epiclava_ #bestdiscovery

Une publication partagée par Best Discovery ® 🌎 (@bestdiscovery) le


La même zone du Kilauea avait déjà explosé en 1840, 1955 et 1960 –la plus longue éruption enregistrée ayant duré 88 jours. L’actuelle pourrait bien battre ce record. Ceci dit, les scientifiques estiment que par le passé, certaines périodes éruptives ont pu durer plusieurs centaines d’années. L’une aurait duré 1 200 ans, pour se terminer autour de l’an 1000, l’autre 300 ans autour de 1500.

Lire aussi > Hawaï : Après l’éruption du volcan Kilauea, il pleut des fils de verre

En ce qui concerne les éruptions les plus récentes, elles se sont progressivement arrêtées avec la diminution de la pression de la lave en sous-sol grâce à la multiplication de différentes fissures. Sauf qu’aujourd’hui, une fissure en particulier pose problème, induisant un niveau de pression plus élevé. Ainsi, une rivière de lave de 400 mètres coule jusqu’à l’océan depuis le sommet du volcan.

CIM Internet