Paris Match Belgique

Les nouveaux Lego végétaux sont-ils vraiment écolos ?

La nouvelle gamme "Plants from Plants", fabriquée à partir d'un matériau végétal, n'est pas encore commercialisée en Belgique. | © Flickr : wiredforlego

Environnement

Poussée par les associations environnementales comme WWF, Lego vient de lancer sa nouvelle gamme à base de plastique végétal. Une bonne nouvelle, mais contrastée.

 

La guerre contre le plastique continue. Après avoir abandonné son partenariat d’un demi-siècle avec le pétrolier Shell, la célèbre entreprise Lego a décidé de se mettre au vert.

Depuis le 1er août, le géant danois commercialise des briques en plastique végétal. Avec sa nouvelle gamme « Plants from Plants », l’entreprise a prouvé qu’il était possible de fabriquer des jouets de construction à partir d’une matière végétale : la canne à sucre.

Premier pas

Poussée par les associations environnementales, comme WWF avec qui elle participe au projet Climate Savers, Lego tente depuis quelques années de trouver des alternatives au plastique qu’elle utilise pour fabriquer ses briques et autres figurines. Un plastique intitulé « ABS » (pour « Acrylonitrile butadiène styrène ») et qui est produit à l’aide de dérivés du pétrole, dont la consommation pèse à 90% dans ses émissions en dioxyde de carbone, relate le journal Le Temps.

Lire aussi > McDonald’s : Un premier pas vers la fin des pailles en plastique

« Les enfants et les parents ne remarqueront aucune différence dans la qualité ou l’apparence des nouveaux éléments, car le polyéthylène à base de plantes a les mêmes propriétés que le polyéthylène conventionnel »a déclaré Tim Brooks, vice-président de Lego en charge de la responsabilité environnementale. Une bonne nouvelle, surtout quand on sait que ce plastique végétal permet la réduction des gaz à effet de serre et réduit l’impact environnemental habituel des briques multicolores de notre enfance.

Nous sommes une entreprise qui traite exclusivement avec les enfants et les enfants héritent en fin de compte de la planète. Pour nous, il est donc très important que nous ne ruinions pas la planète.

Promesses à tenir

Si l’initiative semble saluée et encouragée, elle reste un premier (petit) pas pour le géant danois. Commercialisées actuellement aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Autriche, les nouvelles briques végétales se comptent sur les doigts de cinq mains et représentent essentiellement la végétation (arbres, buissons) parmi le vaste panel de pièces fabriquées par la firme. Par ailleurs, la gamme « Plants from Plants » n’est pas biodégradable, relève Le Temps. Et constitue un parasite de plastique supplémentaire qui pollue la terre et les océans.

Lire aussi > Starbucks supprime les pailles, mais est-ce une réelle victoire pour l’environnement ?

Enfin, comme le souligne le quotidien suisse, le fait d’utiliser la canne à sucre pour fabriquer ces pièces dites « eco-friendly » peut également faire tiquer. La culture de canne à sucre étant connue pour avoir de sérieux impacts sur l’environnement, à tel point que plusieurs organisations environnementales appellent depuis des années à cesser cette culture dans différentes régions du monde.

Avec 31 milliards de briques produites par an, Lego annonce que 100% de sa production sera composée de matériaux durables d’ici 2030.

Mots-clés:
écologie plastique Lego
CIM Internet