Paris Match Belgique

Harrison Ford s’emporte contre les politiques qui réfutent le changement climatique

harrison ford réchauffement climatique

L'acteur est un activiste convaincu depuis plus d'une dizaine d'années. | © FuturexImage / R. Wagner.

Environnement

Indiana Jones vole au secours de la planète.

Cette année, le Global Climate Action Summit à San Francisco s’est offert un ambassadeur de choix en la personne d’Harrison Ford. La star a pris la parole ce jeudi 13 septembre et délivré un puissant message.

Lire aussi > Aux côtés du président mexicain, Leonardo DiCaprio s’engage pour sauver le plus petit cétacé au monde

« Si nous pouvons protéger la nature, nous pouvons nous protéger », a déclaré l’activiste qui fustige les politiciens qui ne croient pas aux constats de la science.

harrison ford michael bloomberg
Harrison Ford et Michael Bloomberg, ancien maire de New-York, le 12 septembre au Global Climate Action Summit. © AFP PHOTO / JOSH EDELSON.

Le discours de l’acteur mondialement connu sonne comme un avertissement et pointe un nombre de problèmes environnementaux grandissant tant que le changement climatique sera ignoré par les décideurs politiques.

Un coup de colère

« Si on ne change pas de direction, le futur de l’humanité est en danger. Pendant que vous travaillez pour limiter le changement climatique, je vous en prie, n’oubliez pas la nature », a déclaré l’homme de 76 ans.

polar bear san francisco
Un ours polaire trône devant le Ferry Building où se déroule le Global Climate Action Summit, à San Francisco. © AFP PHOTO / JOSH EDELSON.

Il a comparé le réchauffement climatique à un « monstre » et a encouragé la planète à « éteindre les téléphones, se remonter les manches et botter les fesses de ce monstre ».

L’acteur est un activiste convaincu

Harrison Ford est connu pour ses prises de position très nourries contre le réchauffement climatique et ses appels à une conscientisation mondiale. Il avait déjà fustigé l’administration Trump en novembre 2017 en recevant un prix de la part d’une ONG environnementale.

Lire aussi > Réchauffement climatique : l’ours polaire ne trouve plus assez de phoques pour se rassasier

« Nous vivons une période sans précédent dans notre pays. Aujourd’hui notre plus grande menace n’est ni le changement climatique, ni la pollution, ni les feux et les inondations. C’est le fait que nous ayons des personnes en charge de décisions importantes qui ne croient pas en la science », avait détaillé l’acteur. « Par pitié, arrêtez d’élire des dirigeants qui ne croient pas en la science », a répété le comédien ce 13 septembre.

CIM Internet