Paris Match Belgique

À Bologne, les cyclistes sont récompensés par des bières gratuites

Bologne

3,7 millions de kilomètres ont été enregistrés sur l'application, ce qui représente plus de 16 000 coupons déjà réclamés par les utilisateurs. | © Erin Jonson, Flickr

Environnement

Via l’application « Bella Mossa » ou « Good Job », les citoyens reçoivent des points pour chaque déplacement « vert » encodé, qu’ils peuvent par après échanger contre des récompenses dans les commerces locaux. 

 

Les files de voitures polluant les villes représentent une problématique universelle, même si certaines (Bruxelles, notamment) sont plus mauvaises élèves que d’autres. Face à ce défi, les conseils municipaux tentent désespérément de trouver des solutions pour désengorger leurs rues. Et la ville italienne de Bologne, comprenant que ses citoyens manquaient peut-être simplement de motivation, a eu une idée particulièrement créative, explique la BBC.

Déplacements écologiques récompensés

Afin d’encourager ses citoyens à privilégier la marche, le vélo et les transports en commun à leur véhicule personnel, Bologne a décidé d’offrir une récompense à ses citoyens optant pour des déplacements écologiques. Le programme s’appelle « Bella Mossa » ou « Bien joué ».

Lire aussi > Les voitures volantes pourraient devenir réalité grâce à Uber

Mis en place par le planificateur urbain Marco Amadori en 2017, ce dernier est aussi simple qu’efficace. Les citoyens doivent télécharger l’application « Better Point » dans laquelle ils inscrivent leurs déplacements écologique. Chacun de ces trajets leur rapporte des points, peu importe la distance parcourue : « C’est important que les gens changent leurs habitudes, surtout pour les trajets courts », explique l’urbaniste. Et ces points peuvent après être échangés contre des récompenses dans des commerces locaux comme des glaces, des bières ou encore des tickets de cinéma. « Pour la première fois, nous avons pu impliquer tout le monde », a déclaré fièrement Amadori.

Efficace

Plus de 100 établissements locaux se seraient déjà inscrits sur l’application, et les utilisateurs seraient d’ores et déjà en train de comparer leurs points sur la plateforme. De façon similaire au podomètre vous indiquant le nombre de calories brûlées par jour, l’application leur indique également la quantité de CO2 qui n’a pas été émis.

Lire aussi > Bruxellois, vous vivez dans la pollution

Et le programme, financé par l’Union européenne et la ville italienne, réussit le pari d’encourager les citoyens à utiliser d’autres moyens de transports. 3,7 millions de kilomètres ont été enregistrés sur l’application, ce qui représente plus de 16 000 coupons réclamés.

Bologne
©  Capture d’écran Youtube BBC

Trop facile ? Pas tant que ça, puisque la plateforme peut vérifier les trajets de ses utilisateurs grâce à un GPS. De plus, il n’est pas possible d’encoder plus de quatre trajets par jour, ce qui signifie que certaines récompenses nécessiteront des efforts sur le long terme. Pas bête !

 

 

CIM Internet