Paris Match Belgique

En Chine, un permis à points pour les propriétaires de chiens

chien

Les règles du permis peuvent être plutôt sévères. | © Unsplash/Nikolay Tchaouchev

Environnement

Dans la ville de Jinan, dans la province du Shangdong à l’est du pays, les autorités ont instauré un permis à points pour les propriétaires de chiens.

Après s’être rapprochée de Black Mirror (ou The Good Place d’un point de vue plus humoristique) en annonçant la mise en place d’un système de points sur sa population, la Chine vise dorénavant les propriétaires de chiens. La ville de Jinan, dans la province de Shangdong, à l’est du pays, veut contrôler la façon dont les gens s’occupent de leur chien dans l’espace public, explique Slate. Au départ, chaque citoyen dispose de 12 points, qui peuvent baisser ou augmenter en fonction du comportement adopté.

Lire aussi > 5 choses à savoir sur le permis pour détenir un animal de compagnie en Wallonie

Un règlement strict

Un certain nombre de règles doivent être respectées. Des classiques – obligation de ramasser les crottes, ne pas laisser l’animal nager dans les fontaines, interdiction de les faire entrer dans les restaurants, mais aussi dans les transports en commun, dans les bâtiments publics et même dans les parcs – à des règles beaucoup plus sévères.

chien
Laisser son chien se balader sans laisse peut coûter trois points. © Unsplash/Erwan Hesry

Le meilleur ami de l’homme doit être ainsi tenu en laisse de façon permanente et celle-ci ne peut pas excéder 1m 50. Dans certaines zones, « les chiens trop gros ou trop forts » sont interdits, ajoute le site français. Impossible aussi de laisser les mineurs promener l’animal. C’est un adulte de plus de 18 ans qui doit les superviser au quotidien. Et celui-ci doit bien sûr en permanence pouvoir fournir le permis qui l’autorise à posséder un chien.

Lire aussi > Préparez les mouchoirs : Netflix sort une série documentaire sur le meilleur ami de l’homme [VIDÉO]

Sanctions

Pour les propriétaires qui ne respecteraient pas ces règles, des amendes et des pertes de points sont prévues. Promener son chien sans laisse peut coûter trois points, six si c’est une récidive, ainsi qu’une amende de 200 à 500 yuan (25 à 63 euros). Si le permis tombe à 0 point, l’animal peut être confisqué par les autorités. Et si le propriétaire veut récupérer son animal, il devra alors passer un test pour regagner ses points.

Comme dans d’autres villes chinoises, Jinan a déjà une politique plutôt stricte quant aux chiens, puisque les citoyens peuvent en posséder qu’un seul. En 2015, selon Franceinfo, elle avait déjà fait l’actualité après l’annonce choquante des autorités : les chiens supplémentaires trouvés chez des habitants seraient battus à mort.

Mots-clés:
Chine chien permis
CIM Internet